Le théâtre de la parole de Philippe Minyana : représentation de la parole et des gestes, passage du texte à la scène, techniques d'écriture

par Mountajab Sakr

Thèse de doctorat en Théâtre

Sous la direction de Philippe Tancelin.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse de 420 pages, comporte en plus de l'avant propos, quatre grandes parties de plusieurs chapitres chacune. L'introduction est incluse dans la première partie, et de la même façon les synthèses sont dans la quatrième partie, puis une conclusion générale suivie d'annexes, un entretien avec l'auteur, précédé d'une biographie et une bibliographie de l'auteur Philippe Minyana. Le sujet de la thèse intéresse en particulier les chercheurs travaillant dans les domaines du théâtre comme celui de la création théâtrale et de la réception, puisqu'il pose la question de la parole au théâtre. Ce genre de travail se situe à la frontière du théorique et de la pratique. La thèse pose des questions sérieuses auxquelles elle essaye de répondre, le rapport entre la parole au théâtre et celle dans la réalité. Puis le rapport de l'œuvre avec le réel, la société contemporaine. Nous justifions notre choix de l'œuvre de Philippe Minyana en raison de sa vivacité, sa particularité dramatique dans le théâtre français contemporain, cette particularité réside dans la diversité des procédés de l'écriture utilisée dans les formes dramatiques de l'auteur. Notre recherche se situe dans le creuset de la création dramatique de l'auteur étudié. Ce qui gît dans ce creuset, c'est la parole représentée, une écriture sans cesse réinventée, reconstruite à travers ses croisements avec la parole quotidienne. Dans le panorama des pièces de Minyana, nous proposons de suivre les battements de la parole en montrant l'évolution dramaturgique mise en œuvre par l'auteur dans les formes monologuées, la forme épique, la forme fragmentée des drames brefs, la rapports humains dans des lieux clos ou l'économie de la parole dans les dernières pièces. Le travail se base sur une de étude des textes dramatiques et des axes dramaturgiques de l'œuvre de Minyana pour voir quelles sont les techniques d'écriture que Minyana utilisées dans son œuvre, et de là comment la parole prend une nature différente suivant les multiples formes d'écriture de l'auteur. Nous essayons de montrer comment la parole est structurée dans l'ensemble de l'œuvre de Minyana, de prouver qu'elle y est prioritaire par rapport aux autres composantes dramatiques. En analysant les étapes de cette écriture, nous suivons le mouvement intérieur de cette dramaturgie à travers l'étude de la «profération » de la parole sur scène. Il s'agit dans thèse d'une étude détaillée de la langue dramatique dans les pièces choisies, (la répétition, le passage du coq à l'âne, l'oralité, la parole dans le récit dans son rapport au passé du personnage, les façons de parler des figures, l'étude la parole stylisée, les niveaux de la parole des figures et le passage d'un niveau à l'autre et la répétition des gestes qui entraîne une répétition de parole etc. ) en vue de déterminer des formes dramaturgiques spécifiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 379-400

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3418
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.