Du graphématique dans l'œuvre de Vicente Huidobro : autour d' "Altazor" et du mythe personnel, figures et fondations

par Stéphanie Dumont

Thèse de doctorat en Études hispaniques

Sous la direction de Javier García Méndez et de Julio Premat.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Partie d'une hypothèse sur le graphème comme inscription porteuse d'un sens, hypothèse envisageant le recueil principal de Vicente Huidobro, "Altazor", comme lieu central et mythique d'une problématique rêvée de l'identité, la thèse interroge le texte et sa signifiance, l'œuvre comme système unique, langage actif diégétisant et dramatisant le "mythe personnel" du poète. L'enjeu de la thèse est double: d'une part, approcher au plus près l'autre histoire véhiculée par la lettre et son sémantisme propre ne valant que dans une œuvre et pour un auteur donne��s ; et d'autre part, étudier le processus complexe d'élaboration de la "figure-texte" en tant qu'identité, condition et définition d'un moi textuel, dans la fiction duquel se projette à tous moments le moi auctorial: là donc où se joue la démarche auto-fondatrice du poète dans et par son œuvre. Penser le moi poétique comme rénovation et reconstruction en mouvement permanent, c'est aussi s'ouvrir à une dialectique de l'identité où l'équilibre et l'appartenance, paramètres essentiels à toute fondation, surgissent dans le même acte simultané de la fracture et de l'échec-déstructuration. Logique-dialectique susceptible de donner à l'œuvre et à l'histoire personnelle du poète qui s'y trouve "mise en intrigue", leur forme-sens spécifique.

  • Titre traduit

    On graphemes in the work of Vicente Huidobro : Altazor and the personal myth, figures and foundations


  • Résumé

    Proceeding from the concept of the grapheme as an inscription which in itself bears meaning, the thesis envisages Vicente Huidobro's principal collection, "Altazor", as the focus of a problematic of identity. The thesis questions the text and its meaning, and the work as a specific system where language dramatizes and narrativizes the poet's "personal myth". The thesis has a dual objective. On the one hand, to look closely at the alternate story, so to speak, expressed by the grapheme as such, and its own semantics within a individual work by a individual author ; and on the other hand, to study the complex process of development of the 'text-figure' as the identity, condition and definition of a textual self in fiction, in which the author's self is present at all times. The arena in which the poet establishes himself in and by his work. Elaborating a poetic self as a perpetual movement of renovation and reconstruction, is also to open oneself to a dialectic of identity where balance and belonging, essential parametres in establishing such presence, arise in the same act of simultaneous fracture and fragmentation-failure. A dialectic-logic capable of lending a specific form-meaning to the work, and to the author's personal experience which is woven into it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (334 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 317-325

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2747

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.