Elucidating funeral rituals in burials from the end of the Roman Empire : development of a multi-analytical approach

par Thibaut Devièse

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Maria Perla Colombini et de Martine Regert.

Soutenue en 2009

à Paris 6 en cotutelle avec l'Università degli studi (Pise, Italie) .

  • Titre traduit

    Identification des pratiques funéraires dans des sépultures de la fin de l'Empire Romain : développement d'une approche multi-analytique


  • Résumé

    Cette thèse présente le développement d’une approche multi analytique dédiée à la caractérisation de matériaux organiques et inorganiques retrouvés dans trois sites archéologiques funéraires. L’objectif majeur de cette recherche était l’identification des matériaux préservés à l’intérieur de ces ensembles funéraires afin de comprendre leur fonction. Le matériel étudié provient de la catacombe des saints Pierre et Marcellin à Rome où des corps ont été empilés et de deux sites français situés à Anché et Naintré pour lesquels les corps étaient contenus dans des sarcophages de plomb. Tous ces sites, localisés dans l’Empire Romain, sont datés du second – troisième siècle de notre ère. La partie expérimentale de cette thèse a été organisée en trois étapes. Les échantillons ont été observés et classés en fonction de leurs caractéristiques morphologiques. Puis, leur analyse par spectroscopie infrarouge a permis une première caractérisation chimique. Enfin, sur la base des résultats obtenus par spectroscopie infrarouge, d’autres techniques séparatives, structurales ou encore spectroscopiques ont été employées afin de préciser la nature et l’état d’altération des différents matériaux. Ce protocole multi-analytique, optimisé pour l’étude de microéchantillons, a permis l’identification d’une large gamme de vestiges tels que des substances résineuses, des colorants, des minéraux et des tissus. Il a fourni aussi de nouvelles informations, à l’échelle moléculaire, concernant les processus de dégradation de ces matériaux en contexte archéologique. L’association des données archéologiques et des données analytiques a permis de comprendre la fonction de la plupart des matériaux présent.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-250 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 247 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 34
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.