Le martyre d’amour dans les romans en vers de la seconde moiié du douzième à la fin du treizième siècle

par Claude Besanceney (Machabey)

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Jacqueline Cerquiglini-Toulet.

Soutenue le 12-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Etude et édition de textes médiévaux (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Michel Zink.

Le jury était composé de Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Jean-Marie Fritz, Claudio Galderisi, Francine Mora-Lebrun.


  • Résumé

    Le « martyre d’amour » n’est pas seulement un thème relevant du « mal d’aimer » à l’époque médiévale.C’est aussi un lieu du lyrisme d’où un « je » souffrant tourne sa douleur en poème d’amour, ou en chanson, à l’instar des troubadours et des trouvères. L’étudier dans le roman en vers de la seconde moitié du douzième à la fin du treizième siècle, ce n’est donc pas observer qu’un thème ressortissant à la douleur d’aimer, à la mélancolie amoureuse de nombreux héros, amants, c’est plutôt essayer à travers ce thème, de reconnaître comment, le « je » souffrant du romancier donne naissance au roman en vers. C’est tenter de mettre en relief la part de lyrisme qui émane de ce roman à travers les images qu’il renvoie à la fois de lui même,de son mouvement, de sa forme, et de son créateur et observer comment le roman en vers devient un objet d’amour littéraire, un travail d’art. Enfin c’est montrer comment le roman du « je » assure une transition entre le grand roman courtois et le « dit » d’amour.

  • Titre traduit

    Martyre for love in verse romances from the second half of twelfth century to the end of the thirteenth


  • Résumé

    Not only is the « martyre for love » a theme rooted in the « pain for loving » at medieval times. This isalso a lyricism place from where a suffering « I » turns his martyrdom into either a poem of love or a song,as troubadours and trouveres use to do. Considering this theme in verse romance from the second half ofthe twelfth century to the end of the thirteenth is more than observing a theme bound to the pain in lovingand the love-melancholy of numerous heroes and lovers ; instead, the intent is to recognize how the verseromance originates from the poet’s suffering « I ». It is about highlighting the lyricism share that comesfrom the romance through the images it projects from itself, its rhythm, its form, and its creator, then,observing how the verse romance becomes a literary love object, a work of art. Lastly, the intent is to showhow the romance of the « I » ensures a transition from the great courtly romance to the « dit » of love.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par H. Champion à Paris

Le "martyre d'amour" dans les romans en vers de la seconde moitié du douzième à la fin du treizième siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le "martyre d'amour" dans les romans en vers de la seconde moitié du douzième à la fin du treizième siècle
  • Dans la collection : Essais sur le Moyen Âge , 52 , 0181-3617X
  • Détails : 1 vol. (357 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-2245-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [321]-342. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.