Identité et monstruosité dans l'œuvre littéraire d'Ananda Devi : vers une redéfinition du Lien Primodial : des chaînes du double à l'hybridation de la poussière fécondante

par Marie-Caroline Meur

Thèse de doctorat en Littératures françaises et comparée

Sous la direction de Beïda Chikhi.


  • Résumé

    Le déploiement de la monstruosité chez Devi dénonce le fantasme du « Lien Primordial » sur lequel reposent les communautés mauriciennes. Ce lien est ancré dans un redoublement statique, une défense du sang soi-disant pur, une peur de la déformation. Devi critique la société mauricienne qui interprète le mélange – monstruosité sociale – comme une menace de souillure. Cette société, violente, a atteint un point de non-retour et doit passer du modèle du même clôturé à celui du métissage et de la créolisation. Devi renverse le paradigme de l’identité pure et étanche et propose un nouveau Lien Primordial unissant tous les êtres vivants. Son écriture, surgie de la nécessité de mettre en garde contre la déchirure, tisse une œuvre liante qui redéfinit le Lien Primordial tant du point de vue théorique qu’esthétique. En recherchant le mélange, elle refuse un fonctionnement social et une idéologie délétères ; elle s’oppose à la figure stérile du double et poursuit celle féconde de l’hybride. Le dynamisme de la poussière de vivant crée un courant qui relie les continents, une « carnalité » qui révèle la Communauté, terme restauré dans son sens non communaliste. L’identité ne peut plus être conçue comme identique au fil des générations, comme une chaîne qui emprisonne l’individu dans un groupe et un passé idéalisés. Au contraire, la poussière fécondante conçoit l’identité comme un échange et un mélange qui caractérisent l’écriture de Devi elle-même. Cette poétique novatrice de la parcellisation, de la dissémination et de l’hybridation célèbre le travail des particules de vivant en quête d’une nouvelle forme de visage et de corps au fil d’un travail des mots en quête d’un style engagé.

  • Titre traduit

    Identity and monstrousness in Ananda Dev's literary work : redefining the Primordial Link : from the shackles of the double to the hybridisation of the fertile life-dust


  • Résumé

    Monstrousness in Devi’s university and literary work denounces the illusion of the Primordial Link on which the Mauritian communities rely. This link is based on a repeating fixity, defends a so-called purity of descent and deeply fears any kind of change and merging. Devi criticises the Mauritian society which considers mixing as a social pollution and monstrousness. This violent society, having reached a point of no-return, must shift from a pattern promoting an isolated, identical self to a model of creolisation. Devi replaces the obsolete paradigm of a pure and endogamic identity by another kind of Primordial Link that unites every living being. Devi’s urge to write stems from the duty to warn against the on-coming wrench of humanness, to weave a linking work that can repair, at least on an imaginary level, our torn relationships. The Primordial Link is thus redefined, both theoretically and aesthetically. Devi refuses a morbid social system and a dangerous ideology; she rejects the sterile image of the double to pursue a dynamic hybridity. The fertile life-dust she imagines reveals the Commonness that binds all living creatures. Identity can no longer be understood as an identical, static concept, as a chain that imprisons an individual in an immutable group and in the myth of an idealised past. Identity is described by Devi as an exchange, a mixing stream that seems to define her very own literary creation. This new poetics tries to achieve dissemination and hybridisation. As a writer engaged in the society, Devi praises the quest for a diffusion and a new layout of the particles, a new configuration of the human body, in a quest for a tolerant, inventive identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (346 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 329-339. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèques). Faculté des Lettres et des Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7259
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.