(Re)construire dans la division. Aspects de la vie juive à Berlin entre Est et Ouest (1945-1990)

par Laurence Duchaine-Guillon

Thèse de doctorat en Langues, litteratures et civilisations allemandes et germaniques

Sous la direction de Anne Saint Sauveur-Henn.


  • Résumé

    Pour les Juifs rescapés de la Shoah, établir une vie nouvelle sur le territoire allemand après 1945 était quasiment impensable. En particulier à Berlin, l’ancienne capitale du IIIe Reich, devenue le point de cristallisation des relations Est-Ouest, l’entreprise paraissait improbable, à tel point que la conception de la communauté de « liquidation » a dominé jusque dans les années 1950. Et pourtant, la [re]construction s’est opérée malgré tout, sous les auspices de la division allemande, qui n’a pas épargné la Communauté Juive de Berlin. L’analyse comparative des Juifs à Berlin-Est et à Berlin-Ouest, sur les plans démographique, religieux, politique et culturel, révèle certes de fortes disparités, liées plus ou moins directement aux caractéristiques des régimes de la RFA et de la RDA ; mais au-delà de ces clivages indéniables, il est possible de mettre en lumière un certain nombre de valeurs et de préoccupations communes aux Juifs dans les deux Berlin, ainsi que des phénomènes de passage jusqu’alors peu étudiés.

  • Titre traduit

    (Re)construction in Division – The Jews in Berlin between East and West (1945-1990)


  • Résumé

    For the Jews who had survived the Shoah, to establish of a new life on the German territory after 1945 was almost unthinkable. Particularly in Berlin, the former capital of the third Reich, which became the nodal point of the East-West relations, the attempt seemed most unlikely. As a result, the conception of a community of “liquidation” dominated until the 1950’s. Yet, [re]construction took place, in spite of everything, in the context of the partition of Germany, which didn’t spare the Jewish Community of Berlin. The comparative analysis of the Jews in East- and West-Berlin at the demographic, religious, political and cultural levels does reveal strong disparities, which are more or less linked with the features of the East-German and West-German systems; but beyond these undeniable divides, it is possible to bring to light common values and concerns, as well as forms of crossing which have attracted little scholarly attention so far.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par CNRS éd. à Paris

La vie juive à Berlin après 1945 : entre Est et Ouest


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par CNRS éd. à Paris

Informations

  • Sous le titre : La vie juive à Berlin après 1945 : entre Est et Ouest
  • Dans la collection : De l'Allemagne
  • Détails : 1 vol. (462 p.)
  • ISBN : 978-2-271-07262-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [447]-455. Notes bibliogr. en bas de pages. Chronol. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.