Théories de la signification dans la deuxième moitié du XIIIe siècle : le portrait d'une rupture dans la tradition interprétative du peri hermeneias

par María Mora Márquez

Thèse de doctorat en Histoire de la philosophie. Philosophie antique

Sous la direction de Annick Jaulin.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans le passage 1. 6a3-9 du "Traité sur !'interprétation" (Peri hermeneias), Aristote esquisse une théorie de la signification qui sera longuement discutée dans les traditions des commentaires grecs et latins. Il est courant que les commentateurs de ce passage nous offrent des élucidations plus au moins développées sur la signification : c'est le cas, entre autres, de Anicius Manlius Severinus Boethius qui, en commentant ce passage, ébauche sa propre théorie de la signification. Le commentaire de Boèce a longtemps servi comme modèle pour la tradition interprétative du passage en question; jusqu'a ce que, dans la deuxième moitie du XIII e siècle, nous assistions à une rupture de cette tradition. Certains auteurs scolastiques parlent même d'un grand débat qui se serait tenu a ce sujet dans cette période. Cette rupture sera mise en place par deux camps différents aux thèses diverses : d'une part, certains modistes; d'autre part, des théologiens franciscains. Il s'agit dans cette étude de montrer comment cette rupture a été amorcée dans chaque camp, dans le but d'établir un portrait, quoique partiel, de la dispute sur la signification qui a eu lieu dans l'Université de Paris au XIIIe siècle. Il s'agit aussi d'indiquer certaines pistes sur la genèse de l'interrogation critique a laquelle a été soumise la tradition sémantique aristotélo-boécienne dans cette même période

  • Titre traduit

    Theories of meaning in the second half of the 13th century : the portrait of a shift in the interpretation of peri hermeneias 16a3-9


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 312-330

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 191

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11848
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.