Le livre-journal et la démocratie des consciences : le XIXe siècle dans le Paris assiégé

par Édouard Galby-Marinetti

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Citti.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La chute de l’empire, le 4 septembre 1870, puis le siège de Paris par l’armée prussienne cristallisent un ensemble de situations qui mobilise l’expérience, la culture et les fantasmes des Français du XIXe siècle : guerre d’invasion, révolution, libertés de la parole, justices sociales. Un genre hybride naît dans ce laboratoire obsidional, croisant une écriture diariste avec un compte rendu de la parole publique. Sous la forme du fragment journalier, ces ouvrages conjuguent l es faits collectifs et les faits intimes qu’ils soumettent à une investigation critique fondée sur l’exactitude et la prise sur le vif. Cette expression composée de soi et d’autrui, lecteur pris directement à témoin, est le fruit d’une transformation durab le des conditions de connaissance des hommes dans la cité moderne. Par l’amplitude du phénomène et l’intégration de son procédé aux genres littéraires majeurs (nouvelles, contes, romans, mémoires), elle constitue une expression de ce temps, un dire du présent. Ce projet collectif de déclaration de soi concrétise une conception de l’histoire renouvelée. Il est l’aboutissement d’un siècle de recherche romantique, la coïncidence d’un subjectivisme démocratisé avec les critiques positives, affirmation d’un nouv el homme de civilisation parvenu au premier terme de sa conscience d’être universel.

  • Titre traduit

    The livre-journal and the democracy of consciousnesses : the 19th century during the siege of Paris


  • Résumé

    The fall of the Second Empire, on the 4 th of September 1870, and the siege of Paris by the Prussian army crystallized some fundamental changes. This transformation evokes experiences, culture and the fantasies of the French population during the 19 th century including invasion warfare, revolution, freedom of talk and social justice. A kind of hybrid genre is born in the obsidional laboratory, blending a diaristic process and a personal selection of public proclamations. According to the method of daily, fragmentary writing, those texts combine intimate facts and public facts, all extracted from an investigation based on the loyalty to reality and a dynamic and immediate view. This self-expression meant for others who serve as witness and lecteur, was possible because of the conditions on general knowledge in the modern city. As the result of the extension of this writing phenomena and its integration into all literature (tales, short stories, novels, memoirs), it describes a time, a narrative of the present. This collective project of declaiming oneself materializes the new concept of history. It gives a conclusion to the romantic research, a gathering of the democratised subjectivism and positive criticisms. This is the affirmation of a new civilised person with a consciousness organised by his universal approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (595 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 573-595. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-25

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009MON30025
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.