Firminy-Vert : histoire politique et sociale d’un quartier d’habitation (1946-1971)

par Clarisse Lauras

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Luc Pinol.

Soutenue le 09-12-2009

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire de recherche historique Rhone-Alpes (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Yves Andrieux.

Le jury était composé de Taline Ter Minassian, Michel Rautenberg.


  • Résumé

    Comme nombre de cités industrielles Firminy (Loire) est au sortir de la seconde guerre mondiale une ville où insalubrité et surpeuplement règnent. Les amitiés tissées dans les réseaux de résistance, la recherche d’un terrain propice aux expériences amènent un ancien ministre de la Reconstruction, Eugène Claudius-Petit, déjà député, à briguer le poste de maire. Elu en 1953, il lance très rapidement une vaste opération de rénovation et de restructuration de la cité. Alors que les grands ensembles fleurissent dans les banlieues des grandes villes, il impulse un programme de ce type dans une cité de 25 000 habitants. Il fait appel à une équipe resserrée d’amis architectes, Roux, Sive, Delfante pour concevoir un nouveau quartier suivant les idées de la Charte d’Athènes, Firminy-Vert. Opération de secteur industrialisé, le chantier est aussi un modèle d’industrialisation et de préfabrication. La construction de plus de 1000 logements est lancée et a pour ambition d’offrir aux locataires une nouvelle manière d’habiter génératrice d’une nouvelle société. Architecture, urbanisme, sont mis au service d’une renaissance de la cité. Bâtissant un quartier ils incluent dans le projet des équipements collectifs : écoles, commerces, stade et même une maison de la Culture. Le Corbusier est invité et conçoit pour cette cité une Maison de la Culture, un stade, une unité d’habitation et une église dont le chantier, étalé sur plus de 30 ans, vient de connaître son achèvement offrant à la cité une reconnaissance patrimoniale internationale. La communauté rêvée et attendue dans cet habitat moderne laisse place à la communauté réelle qui s’approprie et transforme ce quartier trop souvent oublié.

  • Titre traduit

    Firminy-Vert : innovative housing complex social and political perspective (1946-1971)


  • Résumé

    Firminy a small mining community in the outskirts of Saint-Etienne (France) at the end of WW2 is no different from most industrial cities, the stigma of poverty, human misery, overcrowded and unplanned developments are everywhere. Eugene Claudius Petit, in charge of the post war country rebuilding effort will leverage its connections with the best town planners and Architects to launched some new architectural and planning developments in Firminy, a City were he has been elected mayor in 1953. The renewal and redevelopment endeavor is mimicking in a city of just 25 thousand inhabitants, the projects that at a much broader scale flourish throughout the continent. But the project is also sticking by Eugene Claudius Petit to recruit the best architects and town planner of the time. Roux, Selfante and Sive will help red-define the entire city based on the 95-point program of the Athens chart. Firminy-Vert will also prove to be the perfect model and case study for new building methods experiments and the use of prefabricated element in particular. One thousand accomodations are completed, offering as much useful amenities as possible is a key element in order to create a new way of living, even a new sense of community and society. Architects, town planners are working together to rebuild, regenerate, hoping for a complete Renaissance. Public amenities such as a sport center, a cultural and communities center, a church (which as just been completed 30 years after the ground breaking and give the opportunity for this now coherent development to be world heritage. The idealistic community comes to live translated into a very real community that generates life in a neighborhood too often undervalued and almost forgotten.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 3 vol. (761, 354, 1118 f.)
  • Annexes : Bibliogr. vol. 3 f. 305-343. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1838/1 LAU
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1838/2 LAU
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1838/3 LAU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.