L'ordre spontané : enquête sur la prégnance de l'idée néolibérale dans le républicanisme contemporain

par Edwige Kacenelenbogen

Thèse de doctorat en Etudes politiques

Sous la direction de Pierre Manent.

Soutenue en 2009

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    À partir d'une enquête sur la proximité entre les fondements épistémologiques du républicanisme moderne et ceux de l'idée néo libérale, l'examen que je conduis interroge la cohérence de la doctrine républicaine contemporaine en tant que projet d'organisation politique et social. Sans occulter les zones de profonde divergence entre ces deux compréhensions spécifiques du politique, j'éclaire l'existence d'une proximité entre les républicanismes de Philip Pettit, David Miller et Jean-Marc Ferry, et le paradigme néolibéral élaboré par Friedrich Hayek. Outre la prégnance, dans les deux courants de pensée, de l'empire du droit et de la menace de l'imperium étatique, l'identifie en leur sein une même révérence pour l'autorité d'une raison collective issue d'un nexus d'individus interconnectés. Je m'attache ainsi à prouver l'existence, dans les deux courants, d'un idéal essentiellement intersubjectif et fondé en majeure partie sur le rôle des opinions. Mon enquête vise à éclairer les raisons ainsi que les enjeux de cette étrange proximité entre des visions a priori très différentes du politique.

  • Titre traduit

    Libertarianism and republicanism : an inquiry into the reasons of an unsuspected similarity


  • Résumé

    L offer to analyze a trait peculiar to contemporary deliberative democracy theory. Because of modem sensibilities which tend to reject 'foundationalism' on the account of social complexity and the potential dogmatism of any positive political theory, contemporary political theorists tend to ground their views in purely deliberative or procedural models of truth-finding. Some of them thereby attempt to recover the republican tradition while (tacitly) retaining a liberal reservation for any positive doctrine of the go ad society under modem conditions. I examine Philip Pettit's republicanism, David Miller's nationalism and Jean-Marc Ferry's communicative ideal as examples of such political theories. Ln their work, these authors endeavour to reinvigorate the ancient democratic and republican principles while relying on an extended mechanism of mutual interaction among citizens when conceptualizing the emergence of the political order. Deeming these accounts 'spontaneistic', I highlight the affinities between them and a paradigmatically 'naturalistic' view of the political order: Friedrich Hayek's theory of the spontaneous order. According to Hayek, society and its institutions are neither 'natural' formations nor the outcome of human design but rather originate in the spontaneous, unintended and unforeseen coordination of a multiplicity of individual actions. By shedding light on the unsuspected similarities between -Hayek's theory and the deliberative republican model, I question the political relevance of contemporary Republicanism's deliberate agnosticism regarding positive political prescriptions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (358 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [349]-358. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2009-19

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 09/EHES/0019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.