Enfants en danger, enfants protégés, enfants sécurisés ? : parcours de (dé)placement(s) des enfants confiés à l'Aide sociale à l'enfance

par Émilie Potin

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Arlette Gautier.

Soutenue en 2009

à Brest .


  • Résumé

    Ce travail s’appuie sur l’examen de 350 dossiers de l’Aide Sociale à l’Enfance et sur la reconstitution de dix-huit trajectoires de placement à partir d’une quarantaine d’entretiens auprès de jeunes en cours de placement, de parents et de professionnels. Il s’agit de comprendre pourquoi et d’expliquer ce que produit le placement comme parcours de prise en charge et ses conséquences en terme de sécurité, pourquoi pour certains, il aboutit à ce que Michel Giraud (2005) nomme « une déterritorialisalion de soi » alors que pour d’autres, il permet la construction de nouveaux supports, d’une «parenté d’accueil» par exemple comme l’a montré Anne Cadoret (1995). S’appuyant sur le concept de configuration développé par Norbert Elias, deux niveaux d’analyse sont donc ici articulés mettre à jour les déterminants sociaux à partir des logiques de prises en charge et appréhender la diversité des parcours comme une résultante du jeu des acteurs à l’intérieur des contraintes sociales.

  • Titre traduit

    Children in jeopardy, or children given protection and security ? : placement and displacement trajectories of children entrusted to the care of « Aide Sociale à l’Enfance » (Child Welfare Services)


  • Résumé

    This work is based on the examinatjon of 350 files of the Child Welfare Services and of about 50 interviews conducted with parents, Child Welfare professionals, and young people who were in foster care placement at the time of their interview. On the basis of the interviews, 18 placement histories were reconstructed. We will seek to explain the placement as a caregiving process and consider its consequences in terms of security - why it has led some children to experience a «deterritorialisation of the self», to use Michel Giraud’s phrase (2005) while enabling other children to build up support and “foster care parentality”, as shown by Anne Cadoret (1995). We will use the configuration concept developed by Norbert Elias in order to articulate two levels of analysis: on the one hand we will be identifying social determinants through studying approaches to caregiving, and on the other hand we will consider the diversity of the trajectories as the result of the individuals’ acting within the limits of social constraints.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Éditions Érès à Toulouse

Enfants placés, déplacés, replacés : parcours en protection de l'enfance


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451-68 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 437-448

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2009/15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Éditions Érès à Toulouse

Informations

  • Sous le titre : Enfants placés, déplacés, replacés : parcours en protection de l'enfance
  • Dans la collection : Pratiques du champ social
  • Détails : 1 vol. (218 p.)
  • Notes : Autre(s) tirage(s) : 2014.
  • ISBN : 978-2-7492-3469-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [209]-212. Notes bibliogr. Lexique
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.