Contrôle de la position et de la vitesse d’une masse à l’échelle nanométrique : application à la balance du watt du LNE

par Marwan Wakim

Thèse de doctorat en Optoélectronique

Sous la direction de Yasser Alayli, Patrick Juncar et de Luc Chassagne.

Les rapporteurs étaient Noël Dimarcq, Daniel Hauden.


  • Résumé

    Le kilogramme est la seule unité de base du système international encore définie par un artefact matériel. Le Laboratoire National de métrologie et d’Essais (LNE) développe, dans le cadre d’un projet fédéré, une expérience nommée balance du watt dont le but est de contribuer à la redéfinition de l’unité de masse. Les travaux réalisés au cours de cette thèse ont pour but de contrôler, sur une plage de l’ordre de quelques centimètres, la vitesse de déplacement et le positionnement d’une bobine à l’aide d’un dispositif constitué d’un interféromètre hétérodyne associé à une platine de translation et à un actionneur piézo-électrique. Une source laser a été développée afin de mieux adapter la méthode aux contraintes exigées par la balance du watt. La méthode de contrôle de vitesse permet une instabilité résiduelle relative de 2,4⊂10-9 pour un simple miroir pesant quelques grammes et de 4,2⊂10-7 pour une masse de 1200 g, ceci sur 100 secondes de temps d’intégration. La méthode développée a par ailleurs démontrée son utilité dans d’autres applications en nanométrologie.

  • Titre traduit

    Position and velocity control of a mass at the nanometric scale : application to the LNE’s watt balance


  • Résumé

    The kilogram is the last remaining unit of the International System of Units which is still defined by a material artefact. The “Laboratoire National de métrologie et d’Essais” (LNE) is developing, as a federal project, an experiment called watt balance whose aim is to contribute to the redefinition of the unit of mass. The purpose of the realized work during this thesis is to control, on a centimetric displacement, the velocity and the positioning of a moving coil with a method based on the use of a heterodyne Michelson’s interferometer associated to a long range translation stage and a piezoelectric actuator. A laser source has been developed in order to adapt the method to the constraints required by the watt balance. The method of the velocity control allows a relative unstability of 2. 4⊂10-9 for a simple mirror weighing few grams and 4. 2⊂10-7 for a mass of 1200 g, over 100 seconds of integration time. The method developed has also demonstrated its usefulness in other nanometrology applications.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] à Villeurbanne

Contrôle de la position et de la vitesse d’une masse à l’échelle nanométrique : application à la balance du watt du LNE

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (130 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.