La dynamique des frontières en Europe centrale : villes et frontières en Haute Silésie

par Frédéric Durand

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Luc Piermay.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette recherche s'est appliquée à étudier le concept de frontière en Haute-Silésie, une région d'Europe centrale qui connaît depuis le début des années 1990 une transition postcommuniste. L’intérêt d’une réflexion actuelle sur les frontières est de tenter de comprendre la complexité spatiale de ces territoires en pleine mutation. Ce travail interroge la permanence des anciennes frontières impériales (Prusse, Russie, Autriche-Hongrie) dans la conurbation silésienne, autour de Katowice. Il débouche sur l'examen des dynamiques de construction métropolitaine dans cet espace, comme phénomènes de recomposition territoriale qui prennent en compte inévitablement ces cloisonnements frontaliers. Dans la première partie, nous présenterons la région étudiée, sa configuration actuelle et les enjeux auxquels elle est confrontée. Mais nous insisterons plus particulièrement sur les fluctuations de son territoire dans le temps, en mettant au cœur de l'analyse historique les frontières. Dans la deuxième partie, après avoir exposé le système institutionnel actuel en Pologne et la réorganisation des pouvoirs locaux, nous étudierons les différences entre les villes de la conurbation à travers la gestion urbaine, puis l'identité régionale à travers les représentations des habitants. La dernière partie traitera de la construction d'une métropole en Haute-Silésie. Le phénomène de métropolisation transforme l'espace silésien et conduit à de nouveaux jeux au sein de la conurbation. Dans un tel contexte de changement, quel est le devenir des anciennes frontières ?

  • Titre traduit

    The borders' dynamic in central Europe : Cities & borders in Upper Silesia


  • Résumé

    This research aimed at studying the border concept in Upper Silesia, a region of central Europe which has known since the early 1990's a postcommunist transition. The interest of a current thinking on borders is trying to understand the spatial complexity of these areas undergoing major change. This work questions the remaining of ancient imperial borders (Prussia, Russia, Austria-Hungary) in the silesian conurbation surrounding Katowice. It leads to the examination of metropolitan construction dynamics in this area, as territorial reconstruction phenomena which inevitably take into account these border divisions. In the first part, we will present the studied area, its current configuration and the stakes it faces. But we will specifically insist on its territory fluctuations in time, and put borders at the heart of the historical analysis. In the second part, after presenting the current institutional system in Poland and the reorganisation of local authorities, we will study the differences between the cities of the conurbation through urban management, then the regional identity through the inhabitants representations. The last section will deal with the construction of a metropolis in Upper Silesia. The metropolisation phenomenon transforms the silesian space and leads to new plays within the conurbation. In such a context of change, what is the future of old borders?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (600 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 533-564

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-159

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2606
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.