La naissance du grand inquisiteur : émergence et métamorphoses d'un mythe moderne au XIXème siècle

par Caroline Julliot

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Françoise Mélonio.


  • Résumé

    Notre étude tend à montrer que le personnage du Grand Inquisiteur, qui fait aujourd’hui partie de notre imaginaire collectif, a pris racine dans les représentations littéraires du XIX ème siècle en France, nourries de l’anticléricalisme des Lumières et des romans gothiques. Les romantiques, rompant avec la tradition antérieure, qui représente les inquisiteurs comme des hypocrites, utilisant leur fonction pour satisfaire leurs bas instincts, inventent ce mythe moderne, en mettent en scène un personnage profondément sincère, persuadé de sauver les âmes en torturant les êtres. Ce postulat de sincérité, rendant l’Inquisiteur contradictoire, fait de lui un personnage complexe, défiant toute logique de caractérisation. Le Grand Inquisiteur permet aussi d’exprimer indirectement les angoisses provoquées par la Terreur- ce que prouve l’analogie récurrente, à l’époque, entre jacobins et inquisiteurs. Evoluant dans sa caractérisation, cette figure devient, plus qu’une référence à un pouvoir archaïque, un miroir du pouvoir contemporain- de ses méthodes de coercition comme de son rapport au divin- jusqu’à devenir, au XXème, le symbole du totalitarisme.

  • Titre traduit

    The Birth of the Great Inquisitor, appearance and metamorphoses of a modern myth in the XIXth century


  • Résumé

    The birth of the Great Inquisitor, appearance and metamorphoses of a modern myth in the XIXth century. My work sets out to demonstrate thet character of the Great Inquisitor, nowadays vivid in our collective imaginary, was created by the Romantics- inspired by the XVIIIth century philosopher’s and gothic novels anticlericalism. Away from the former tradition, in which inquisitors were seen as hypocrits, taking advantage of their function to satisfy their primary instincts, this modern myth represents a deeply sincere character, convinced to save his victims’ souls by torturing them. Thanks to such contratictory characterization, the Great Inquisitor becomes a complex, oxymoric, and fascinating figure- which turns out to be a way to express, indirectly, the issues related to the ambiguous memory of the Terror, during the French Revolution. Such statement can be demonstrated as soon as we consider how often, at this period, jacobins are compared to inquisitor. The Great Inquisitor keeps on evolving throug the XIXth century, and beyond showing an archaic form of government, turns into a reflection of modern authority- in his coercitive methods, as well as in his link to God- until it becomes, in the XXth century, a symbol for totalitarism.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Honoré Champion à Paris

Le grand inquisiteur, naissance d'une figure mythique au XIXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (492-XXXVI f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. XIX-XXXII

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7069/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Honoré Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le grand inquisiteur, naissance d'une figure mythique au XIXe siècle
  • Dans la collection : Histoire culturelle de l'Europe , 11
  • Détails : 1 vol. (380 p.-[6] p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7453-2076-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [357]-374. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.