Les écrivains américains à Paris entre les deux guerres : les conditions économiques et sociales de leur expatriation

par Daniel Gallagher

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean Bessière.


  • Résumé

    Cette étude est consacrée aux aspects économiques et sociaux de l’expatriation littéraire américaine à Paris entre les deux guerres qui n’ont pas été suffisamment étudiés. Nous avons tenu pour acquis que les écrivains américains se sont rendus à Paris après la Grande Guerre pour des raisons économiques liées à un taux de change favorable et, en conséquence, à un coût de vie peu élevé en France. En outre, nous croyons toujours aujourd’hui que la France a pu résister à la modernisation et à l’industrialisation qui envahissaient l’Amérique des années 1920 et qu’elle était donc un refuge contre la modernité pour les écrivains américains mal compris dans leur propre pays. Dans la première partie, nous traitons la représentation actuelle de l’écrivain américain à Paris entre les deux guerres et les raisons principales si souvent citées de son expatriation. Ces raisons ne sont, en effet, que des baudruches qui ne font qu’alimenter une compréhension superficielle de l’époque. Dans la deuxième partie, consacrée à l’infrastructure américaine à Paris, au commerce américain à Paris et à la France d’après-guerre, nous montrons que le vaste réseau de commerce américain et son infrastructure, ont contribué dans une large mesure à permettre à l’écrivain américain de vivre en France ; tel est le cas d’Henry MILLER. La France était, en réalité, l’un des pays les plus industrialisés et les plus riches du monde. Au terme de notre parcours, nous avons établi que les raisons principales de l’expatriation américaine sont erronées et que la forte présence du commerce américain à Paris a joué un rôle décisif pour les écrivains américains.

  • Titre traduit

    American writers in Paris between the two world wars : the economic and social conditions of their expatriation


  • Résumé

    This study is concerned with the economic and social aspects of the American literary expatriation to Paris between the two World Wars which have not been sufficiently examined. It has been taken for granted that American writers went to Paris after the first World War for economic reasons related to a favorable exchange rate and the resulting inexpensive cost of living in France. Moreover, it is commonly believed that France resisted the modernization and industrialization that swept across America during the 1920s and that France was, therefore, a refuge from modernity for American writers who were poorly understood in their own country. In the first part of this study we have elucidated the current representation of American writers in Paris between the two World Wars and the main reasons so often given for their expatriation. These reasons are, in fact, only specious theories that encourage a superficial understanding of the period. The second part concerns the American infrastructure and American business in Paris after the First World War. We have demonstrated that the vast American business network as well as the resultant background infrastructure contributed greatly in allowing American writers to live in France: such is the case of Henry MILLER. France was, in fact, one of the most industrialized and wealthy nations in the world. The main reasons for the American expatriation to Paris have been shown to be erroneous and that in fact the strong American business presence in Paris played a decisive role for American writers.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan à Paris

D'Ernest Hemingway à Henry Miller


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (361 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 316-355

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11221
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : D'Ernest Hemingway à Henry Miller
  • Dans la collection : ˜L'œaire anglophone
  • Détails : 1 vol. (246 p.)
  • Notes : En annexe : choix de documents.
  • ISBN : 978-2-296-55385-9
  • Annexes : Notes et bibliogr. p. 181-246. Filmogr. p. 246.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.