L' Idéal de repos dans la littérature française du XVIe siècle

par Aldo Gennaï

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de François Roudaut.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    En ce XVIe siècle qui, plus que tout autre peut-être, fait l’expérience de la relativité, du caractère transitoire de l’existence et des réalisations humaines, les lettrés réfléchissent aux moyens de goûter enfin au repos. Ce mot ne doit bien évidemment pas être envisagé dans sa seule acception courante, mais au prisme des théories littéraires, philosophiques, politiques et théologiques de l’époque. Il ne s’agit pas de retracer l’histoire des conditions matérielles de l’otium, dans le cadre dʼune étude sociologique ou historique, mais de dévoiler les enjeux, les valeurs et les représentations qui définissent le repos idéal pour les hommes de la Renaissance, en signalant les influences antiques et médiévales, païennes et chrétiennes. Héritier en partie de l’otium romain, de la scholè grecque et de la vacatio médiévale, le repos auquel le XVIe siècle aspire est affaire de salut : salut de la quies animi de lʼhumaniste engagé dans le monde et confronté aux obligations du negotium et des affaires publiques ; salut du philosophe et du poète, qui cherchent dans la retraite la paix nécessaire à la contemplation et à l’écriture ; salut du chrétien, qui prépare ici-bas le repos éternel de son âme. La question du repos se situe au carrefour de l’éthique, de la politique, de la théologie et de la métaphysique. Quel est le temps dévolu à l’otium ? Où et comment trouver le repos qui, tout en restant à la mesure de l’homme, puisse assurer son bonheur ? Comment préserver loisir et tranquillité dans un monde marqué par une extrême mobilité ? Comment éviter que le repos ne se dégrade en molle oisiveté ? Telles sont, parmi d’autres, les questions auxquelles nous avons tenté de répondre.

  • Titre traduit

    The Ideal of Repose in French Sixteenth Century Literature


  • Résumé

    Throughout the 16th century, which, maybe more than any other, becomes aware of the relativity and the transience of men's lives and accomplishments, scholars strive for repose. We do not use this word with its everyday acceptations it must be understood in the light of the literary, the philosophical, the political and the theological theories of that time. We did not intend to write the history of the material conditions of repose, and this work is not a sociological or an historical study. We tried to reveal the issues, the values and the representations that define the ideal of repose for Renaissance men of letters, indicating the classical and the medieval, the pagan and the christian sources. Partly received as an inheritance from Roman otium, Greek scholè and medieval vacatio, 16th century ideal repose is a matter of salvation : salvation of the Humanists commited in this world, facing the duties of negotium and public life ; salvation of the philosophers and the poets, who seek in hideaways the peacefulness necessary for contemplation and writing ; salvation of the Christians, who set up here below the eternal rest of their souls. The question of repose lies at the crossroad of ethics, politics, theology and metaphysics. What is the time assigned to repose and leisure ? Where and how can one find repose and hapiness, without infringing the laws of nature and those of civilization, since man is a social animal ? How can one preserve leisure and peace of mind in an age characterized by a restless mobility ? How can one prevent repose from deteriorating into an inert idleness ? Those are the questions, among many others, we endeavoured to answer.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Classiques Garnier à Paris

L'idéal du repos : dans la littérature française du XVIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (603 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 578-599

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-75

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008MON30075
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'idéal du repos : dans la littérature française du XVIe siècle
  • Dans la collection : Bibliothèque de la Renaissance , 6 , 2108-5471
  • Détails : 1 vol. (543 p.)
  • ISBN : 978-2-8124-0345-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [517]-530. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.