Espace domestique et architecture en Grèce centrale au Néolithique et au Bronze Ancien

par Raphaël Orgeolet

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Josette Renard-Collias.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Entre Néolithique et Bronze Ancien (ca. 6500-2300 av. J. -C. ), les agglomérations de Grèce continentale délaissent une morphologie et une organisation villageoises pour adopter des caractères proto-urbains (voirie, équipements collectifs, bâtiments relevant d’une autorité, etc. ). Cette évolution a jusqu’à aujourd’hui essentiellement été observée du point de vue de l’espace public et de l’organisation collective. Si la maison, en tant qu’unité architecturale, a également fait l’objet de recherches, l’espace domestique est resté inexploré. Cette thèse propose donc de confronter l’espace domestique à l’évolution des agglomérations, en croisant les données de l’architecture et des activités du quotidien. Elle a permis de mettre en évidence un espace domestique en cours de définition et de formation à mesure que se structurait l’espace villageois, et a montré l’importance des espaces périphériques de la maison, qui est au début de la période le seul élément aisément identifiable de l’espace domestique. À mesure que les agglomérations se structurent, ces espaces périphériques gagnent en définition (notamment par la construction de murs de clôture qui aboutissent à la création de cours fermées), tandis que les activités du quotidien sont de plus en plus transférées à l’intérieur des habitations.

  • Titre traduit

    Domestic space and architecture in Central Greece, during the Neolithic and Early Bronze Age


  • Résumé

    From the Early Neolithic to the end of the Early Bronze Age (ca. 6500-2300 BC), mainland Greece villages show the first signs of urban transformation (streets, public and administrative buildings, etc. ). Until now, this long term history has essentially been explored according that public view point. The house, as architectural unit, has been studied as well, but not as part of domestic space. The purpose of this thesis is to challenge the domestic space within the framework of the evolution of villages. It shows the importance of adjacent areas around the house, which is at the beginning the only well defined part of domestic space. The domestic space is better defined as villages evolve, namely with the building of enclosing walls and the creation of courtyards. At the same time, everyday activities such as cooking seem to be transferred inside the houses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (506, 434, 177 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 459-495

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-70

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3932
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1324
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.