Gouvernance et régulation dans l'industrie des hydrocarbures vénézuéliens : une analyse des rapports Etat-sociétés pétrolières

par Achraf Amine Benhassine

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Gerbier.


  • Résumé

    Le pétrole est une ressource stratégique extrêmement convoitée qui est au centre de la coopération, des tensions et des conflits entre les Etats producteurs et les consommateurs, entre les propriétaires des gisements et les compagnies pétrolières et aussi entre les compagnies pétrolières et les consommateurs. La préoccupation de l'économie politique est précisément de rendre compte de l'imbrication des facteurs économiques et politiques dans la formation et dans l'évolution des structures des industries pétrolières nationales. Tout changement relatif à l'accès à la ressource pétrolière et à ses rentes engendre une redéfinition des comportements, des stratégies et des objectifs des principaux acteurs. Ainsi, en analysant le processus de structuration de l'industrie des hydrocarbures au Venezuela, l'auteur s'attache à expliquer l'évolution de son mode d'organisation en fonction de sa stratégie de régulation. La relation fonctionnelle qui en ressort s'identifie comme un rapport de forces entre l'Etat vénézuelien, les dirigeants de la société pétrolière nationale PDVSA, les compagnies pétrolières internationales, les consommateurs et les organisations internationales. La thèse reconstitue l'interaction entre la maximisation des profits poursuivie par les sociétés pétrolières et les formes d'appropriation des rentes par l'Etat. Le contrôle des mécanismes de création et d'appropriation des rentes permet alors aux principaux acteurs du système pétrolier d'orienter la politique pétrolière vénézuelienne en fonction de leurs propres intérêts.

  • Titre traduit

    Governance and regulation in the Venezuelan petroleum industry : an analysis of the evolution of the relations between the State and the oil companies


  • Résumé

    Oil is an extremely desired strategic resource which is in the center of the cooperation, the tensions and the conflicts between the producing States and the consumers, between the owners of deposits and oil companies and also between oil companies and consumers. The preoccupation of the political economy is exactly to report the interweaving of the economic and political factors in the formation and in the evolution of the structures of the national petroleum industries. Any change concerning the access to the oil resource and to its pensions engenders a redefining of the behaviour, the strategies and the objectives of the main actors. So, by analyzing the process of structuralization of the industry of hydrocarbons in Venezuela, the author attempts to explain the evolution of his mode of organization according to his strategy of regulation. The functional relation which stands out from it becomes identified as a balance of power enters the Venezuelan State, the leaders of the national oil company PDVSA, the international oil companies, the consumers and the international organizations. The thesis reconstitutes the interaction between the maximization of the profits pursued by the oil companies and the forms of appropriation of the pensions by the State. The control of the mechanisms of creation and appropriation of the pensions allows then the main actors of the oil system to direct the oil Venezuelan policy according to their own interests.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (311 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 293-306

Où se trouve cette thèse\u00a0?