Anthropologie politique de la finance contemporaine : évaluer, investir, innover

par Horacio Ortiz

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Marc Abélès.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    A partir d'observations participantes dans trois entreprises entre 2002 et 2004 et d'entretiens avec des professionnels, ce travail analyse les pratiques quotidiennes qui constituent le pouvoir de la finance contemporaine : la capacité à définir la valeur financière, à orienter l'investissement et à encadrer le changement. Ce pouvoir est organisé par des imaginaires de l'évaluation et de la "création de valeur" qu'on retrouve dans les philosophies politiques et morales libérales de l'échange, dans lesquelles la figure d'un sujet libre agissant dans un marché est centrale. Ils sont appliqués par des personnes qui mettent cette figure en pratique non pas en se constituant comme sujets libres de l'échange, mais en tant qu'employés qui appliquent cette figure en pratique non pas en se constituant comme sujets libres de l'échange, mais en tant qu'employés qui appliquent des procédures au sein d'organisations hiérarchiques et qui ont des rapports divers avec ces légitimités, du rejet à l'adhésion en passant par l'indifférence. La finance contemporaine peut donc être comprise, à la suite de Max Weber et de Michel Foulcault, comme l'application dans des procédures de philosophies politiques et morales dans lesquelles le sujet moral de l'échange, omniprésent comme figure, n'est nulle part incarné. Comme l'imaginaire du "kula" chez Marcel Mauss, ces imaginaires constituent l'ontologie et les les règles qui définissent les objets échangés (actions, dérivés de crédit) et les droits et devoirs des participants à l'échange. Ils régulent et légitiment, souvent de manière fragmentaire, une distribution de ressources globale et inégale qui s'effectue à travers la finance. Ces imaginaires et les distributions inégales qu'ils organisent contribuent un espace politique global encore en formation.

  • Titre traduit

    Political anthropology of contemporary finance: valuing, investing, innovating


  • Résumé

    Through participant observation in three companies between 2002 and 2004 and interviews with professionals, this work analyzes the everyday practices that constitute the power of contemporary finance: the capacity to define value, to orient investment and to frame change. This power is organized by the imaginaries of valuation and "value creation" found in the liberal political and moral philosophies in which the central figure is a free subject acting in a market. These imaginaries are enacted by people who put this figure into practice not by becoming free subjects in an exchange, but by applying procedures in hierarchical organizations, with diverse relationships to their legitimacies, such as rejection, adherence or indifference. Following Max Weber and Michel Foucault, contemporary finance can thus be understood as the application of political and moral philosophies in which in procedures in which the free subject is omnipresent as a figure but is never embodied. Like the "kula" imaginaries analyzed by Marcel Mauss, these imaginaries constitute the ontology and the rules that define the objects of the exchange (stocks, credit derivatives) and the rights and duties of the participants. They regulate and legitimize, often in a fragmentary way, a global and unequal distribution of resources that takes place through finance. These imaginaries and the unequal distribution that they organize contribute to the constitution of a global political space still in formation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] à Villeurbanne

Anthropologie politique de la finance contemporaine : évaluer, investir, innover

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (680 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 587-603

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 342
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11155
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.