Comportement des radionucléides des familles de l'uranium dans les eaux superficielles du site de la Crouzille, Limousin : implications géochimiques

par Jeanne Moulin

Thèse de doctorat en Chimie de l'environnement

Sous la direction de Jean-Louis Reyss.


  • Résumé

    La compréhension du comportement des radionucléides naturels en milieu continental est importante pour pouvoir mener à bien la réhabilitation d’un site minier uranifère et préserver la qualité de l’eau. L’objectif de cette thèse est à la fois de déterminer la source d’apports de radionucléides dans une réserve d’eau potable et d’améliorer la connaissance du comportement des radionucléides des familles de l’uranium, en particulier de l’actinium. Le site d’étude retenu se situe à proximité d’un site minier réhabilité et permet d’étudier le transport des radionucléides dans les eaux superficielles (ruisseaux) mais aussi leur rétention : influence de la matière organique des tourbières sur les radionucléides et intérêt d’une retenue d’eau. Grâce à des ultrafiltrations tangentielles, la distribution des radionucléides dans les phases particulaire, colloïdale et dissoute est déterminée. Les importants volumes d’eau permettent d’utiliser la spectrométrie gamma comme méthode de mesure. Cette méthode permet de mesurer presque tous les radionucléides naturels en seulement deux comptages. Cependant, la faible activité des radioéléments de la famille du 235U impose l’utilisation de spectromètres gamma à ultra-bas bruit de fond, comme ceux du Laboratoire Souterrain de Modane. Cette étude a tout d’abord permis de montrer que la tourbière des Sagnes ne relargue que pas ou peu de radionucléides dans le ruisseau des Sagnes, comme c’est le cas pour les autres tourbières du monde bien qu’elle soit plus marquée. Dans un deuxième temps, elle a apporté des précisions sur le comportement des radionucléides des familles de l’uranium dans les eaux superficielles.

  • Titre traduit

    Behaviour of uranium series radionuclides in surface water, Crouzille, Limousin : geochemical implications


  • Résumé

    Understanding natural radionuclides behaviour in surface water is a required step to achieve uranium mine rehabilitation and preserve water quality. The first objective of this thesis is to determine which are the radionuclides sources in a drinking water reservoir. The second objective is to improve the knowledge about the behaviour of uranium series radionuclides, especially actinium. The investigated site is a brook (Sagnes, Limousin, France) which floods a peat bog contaminated by a former uranium mine and which empties into the Crouzille lake. It allows studying radionuclides transport in surface water and radionuclides retention through organic substance or water reservoir. Radionuclides distribution in particulate, colloidal and dissolved phases is determined thanks to ultrafiltrations. Gamma spectrometry allows measuring almost all natural radionuclides with only two counting stages. However, low activities of 235U serie radionuclides impose the use of very low background well-type Ge detectors, such as those of the Underground Laboratory of Modane (France). Firstly, this study shows that no or few radionuclides are released by the Sagnes peat bog, although its radioactivity is important. Secondly, it provides details on the behaviour of uranium series radionuclides in surface water. More specifically, it provides the first indications of actinium solubility in surface water. Actinium’s behaviour is very close to uranium’s even if it is a little less soluble.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 86 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?