Rôle des papillomavirus dans la carcinogenèse cutanéo-muqueuse

par Jean-Sébastien Guerrini-Chapuis

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de François Aubin.


  • Résumé

    Le cancer de la peau est le cancer le plus fréquent au monde et son incidence est en constante augmentation. Si la mortalité associée à ces cancers est faible, la morbidité et leur coût pour la société sont très importants, représentant un sérieux problème de santé publique. Les rayonnements ultraviolets (UV) sont le principal agent environnemental responsable de la carcinogenèse cutanée. Cependant d'autres facteurs de risque ont été identifiés dont l'exposition à des agents chimiques comme l'arsenic, le tabac et les goudrons, certains polymorphismes génétiques, le statut immunitaire du patient et l'infection par des papillomavirus humains (HPV). Les HPV sont le facteur étiologique de la carcinogenèse du col utérin. Concernant la carcinogenèse cutanée, leur implication est démontrée chez les patients atteints d'épidermodysplasie verruciforme et suggérée chez les patients immunodéprimés. En revanche, leur responsabilité dans la carcinogenèse cutanée des sujets immunocompétents reste à démontrer. Chez ces sujets, les HPV retrouvés au niveau cutané sont pourtant suspectés de jouer un rôle carcinogène en synergie avec les UV. Cependant, les mécanismes d'actions des protéines virales sont encore mal connus et diffèrent d'un type viral à l'autre. Si certaines études suggèrent que ces virus sont capables d'inhiber les mécanismes de défense cellulaire activés en réponse à une expositon aux UV, les études épidémiologiques menées ces dernières années n'aboutissent pas toutes aux mêmes conclusions, et ne permettent pas d'incriminer les HPV de façon certaine dans la carcinogenèse cutanée. Les résultats présentés dans ce travail mettent en évidence le rôle de multiples facteurs dans la carcinogenèse cutanée. Le tropisme viral, le polymorphisme de la protéine p53 ainsi que la capacité des HPV bêta à inhiber la réponse apoptotique induite par les UV seront discutés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 143-163 et en fin des articles

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : WR.500.GUE.2008
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : SVS.BESA.08.GUE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.