Hémo-hydrodynamique cérébrale en IRM : analyse des modifications précoces et tardives impliquées dans la survenue d'une hydrocéphalie au décours de l'hémorragie sous arachnoïdienne

par Guillaume Saliou

Thèse de doctorat en Neurosciences fonctionnelles et pathologie

Sous la direction de Jean-Noël Vallée.

Soutenue en 2008

à Amiens .


  • Résumé

    L’hémorragie sous arachnoïdienne peut se compliquer, précocement ou à distance du saignement, d’hydrocéphalie. Si de nombreuses études cliniques se sont intéressées à étudier les facteurs morphologiques responsables de la survenue d’une hydrocéphalie aiguë ou chronique, peu de données existent concernant les variations de flux artério-veineux et de flux du liquide cérébro-spinal (mécanismes hémo-hydrodynamiques) expliquant la physiopathologie de ces hydrocéphalies. La physiologie normale des mouvements du liquide cérébro-spinal en fonction du cycle cardiaque est actuellement bien établie et a fait l’objet d’un travail préalable dans notre laboratoire. L’objectif de ce travail était d’étudier les mécanismes hémo-hydrodynamiques impliqués dans la survenue d’une hydrocéphalie aiguë ou chronique. Nous avons étudié, de façon prospective, en IRM fonctionnelle par contraste de phase, 34 patients présentant une hémorragie sous arachnoïdienne, à la phase aiguë et à distance de leur hémorragie. Nous avons mis en évidence que l’hydrocéphalie aiguë était le plus souvent de type communicante, même en cas d’hémorragie intra ventriculaire. Par ailleurs, les variations de l’hémodynamique encéphalique n’intervenaient pas dans la survenue d’une hydrocéphalie aiguë. L’hydrocéphalie chronique, quant à elle, était toujours de type communicante. Nos résultats sont en faveur d’une diminution du flux de liquide cérébro-spinal dans les espaces sous arachnoïdiens péri mésencéphaliques, secondaire à une fibrose méningée liée au saignement. En conclusion, l’IRM par contraste de phase est une technique facilement accessible en routine, qui permet d’appréhender pour un patient donné, les modifications du flux de liquide cérébro-spinal au décours de l’hémorragie sous arachnoïdienne. En fonction du type de modification observée, un traitement adapté de l’hydrocéphalie, pourra être réalisé.


  • Résumé

    Acute or chronic hydrocephalus can complicated subarachnoid hemorrhage. Numerous studies has been made to study morphological factors responsible for appearance of acute or chronic hydrocephalus. Few knowledge are established concerning variations of arterio-venous or cérébrospinal fluid flow (hemo-hydrodynamic mechanisms) to explain the pathophysiology of those hydrocephalus. Normal physiology of cérébrospinal fluid movement during cardiac cycle is well established. It has been yet describe with a previous study inside our laboratory. The purpose of this study was to study hemo-hydrodynamic mechanisms implyed in acute or chronic hydrocephalus appearance. In a prospectiv study, we have examine 34 patients, by phase contraste MRI, with subarachnoid hemorrhage in the acute and chronic phase. We gave prominence to hydrocephalus was, most often, of communication type, even if there was intra ventricular bleeding. Moreover, variation of brain hemodynamic wasn’t implyed in acute hydrocephalus appearance. Furthermore, chronic hydrocephalus, was always of communicating type. Our results sustainsthat a decreased cérébrospinal fluid flow in péri mesencephalic space was due to menigeal fibrosis due to the hemorrhage. To conclude, phase contrast MRI is easy and useful to looking for modifications of cérébrospinal fluid flow after subarachnoid hemorrhage. It help to adapt hydrocephalus treatment depending to hydrodynamic variations observed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (105 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 102-105

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : WL 100 SAL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.