Le rôle de la variabilité phonétique dans la représentation phonologique des contours intonatifs et de leur sens

par Caterina Petrone

Thèse de doctorat en Phonétique

Sous la direction de Mariapaola D'Imperio.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les contours intonatifs peuvent être représentés par une séquence de tons bas (L) ou hauts (H) dont la réalisation phonétique en tant que cibles tonales est définie par l'alignement temporel et la valeur mélodique. Leur réalisation est soumise à plusieurs facteurs de variabilité ; cependant, il est encore difficile d'établir comment la variabilité acoustique peut être modélisée, et ses conséquences phonologiques. Dans cette thèse, nous soutenons l'idée que la variabilité doit être prise en compte pour une compréhension plus approfondie des relations entre forme et fonction de l'intonation. Cette hypothèse est explorée pour le cas particulier de l'italien napolitain. En napolitain, les cibles L et H de l'accent nucléaire sont plus retardées dans les questions oui/non (L*+H) que dans les affirmations à focalisation étroite (L+H*). Nous montrons aussi l'existence d'une interaction entre l'alignement et le plan segmental. L'alignement du L varie avec la composition segmentale. Cela est contraire à certaines découvertes faites dans d'autres langues, selon lesquelles le L est ancré à la frontière gauche de la syllabe. De plus, en perception, des différences systématiques d'alignement de H, prédictibles par des contraintes de durée segmentale et de structure syllabique, influencent la localisation de la frontière catégorielle entre questions et affirmations. La région prénucléaire est caractérisée par l'insertion d'un ton de syngtame accentuel, spécifié différemment dans les questions (Hap) et dans les affirmations (Lap). Ce ton peut être signalé par une variabilité de la forme/pente de fø et sa présence est "capturée" grâce à l'utilisation de méthodes sophistiquées de modélisation de la courbe de fø. Le contraste entre Hap/Lap est utilisé pour la perception des questions et des affirmations même en absence de l'information nucléaire. Cela indique l'existence de contraintes et de cooccurrence des tons dans les contours affirmatifs et interrogatifs en napolitain, la région nucléaire et prénucléaire étant toutes deux impliquées dans la construction du sens intonatif.

  • Titre traduit

    The role of phonetic variability in the phonological representation of intonational contours and in their meaning


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (285 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.266-280.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.