Etude des populations égyptiennes anciennes et actuelles

par Morgane Odabachian

Thèse de doctorat en Bioinformatique. Biologie structurale et génomique

Sous la direction de Lucio Vinicius et de Eliane Béraud-Colomb.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans le contexte d'expansion de l'Homme moderne, l'étude des populations égyptiennes par des méthodes adéquates apparaît indispensable pour comprendre comment les évènements migratoires sont intervenus. Nous avons déterminé la diversité mitochondriale de diverses populations égyptiennes ( : populations des oasis, du Delta et du Sinaï). La présence des haplogroupes ancestraux M1 et L3* dans les populations de Bawati et du Delta, peut révéler l'existence d'une aire anciennement partagée par la même population ancestrale mais qui ne se serait pas étendue cependant jusqu'à la région du Sinaï. Les populations du Sinaï Central présentent néanmoins elles aussi un fond génétique ancien, souligné par l'existence de l'haplogroupe pre-HV ainsi que la trace de migrations plus récentes le long de la vallée du Nil. Cette étude montre que le passage par le Sinaï a été emprunté de façon plus épisodique que continue, démontrant également l'impact crucial des conditions climatiques sur les migrations.

  • Titre traduit

    Study of ancient and recent egyptian populations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. f. 85-93

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCT 931
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.