La Guadeloupe, la Martinique et la Guyane dans le système audiovisuel français : contribution à une analyse juridique et politique

par Jim Lapin

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Serge Regourd.

Soutenue en 2007

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Le particularisme de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane a imposé l'adoption de mesures spécifiques pour l'organisation de la télévision sur leur territoire. Seulement, ces adaptations n'ont pas permis aux cultures et aux citoyens de cette partie de la France de s'affirmer pleinement dans le paysage audiovisuel. Le principe d'identité législative qui doit prévaloir pour maintenir le lien d'égalité de ces départements avec la métropole, n'a pas été moins omniprésent et a contribué à favoriser une assimilation des citoyens de ces Départements. Situation, qui a empêché une intégration réussie et une émulation ultramarine qui auraient pu contribuer à nourrir davantage la diversité culturelle à la télévision. Assimilation, qui s'est traduite par la prédominance du modèle culturel métropolitain. Les revendications nées à la fin des années 1990, pour une meilleure représentation et visibilité des minorités ethnico-culturelles à la télévision, a permis de mettre en exergue l'échec de la politique d'assimilation. En effet, aux côtés de Français issus des anciennes colonies devenues indépendantes, on retrouvait les originaires des DOM, qui souffraient également de ce mal d'intégration, alors que les DOM n'ont jamais coupé le lien avec la France. Suite à ces revendications, les pouvoirs publics ont pris des mesures tendant à promouvoir la diversité des origines et des cultures de la société française à la télévision. Avec la notion de diversité culturelle, l'intégration de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane dans la République a pris une autre voie visant l'égalité réelle que le statut départemental n'a pas su réaliser.

  • Titre traduit

    Guadeloupe, Martinique and Guyane in the French audiovisual system : contribution to a legal and political analysis


  • Résumé

    The particularisms of Guadeloupe, Martinique and Guyane led to "tailor-made" public policies to structure the audiovisual landscape on their territory. But such adaptations did not permit the blossoming of those cultures and communities, that are part of France, on radio and television. Nevertheless, the legal principle of identity that must prevail to strengthen the link of equality with the continent did not vanish and contributed to a better assimilation, not integration, of the citizens of those "departements". That situation blocked the process of integration and stopped an "ultra-marine" emulation that would have nourished a stronger cultural diversity on television and radio. As a matter of fact, the assimilation process turned into a domination of the "metropolitain" cultural model. The revendications that appeared in the late 1990s for a better representation of ethnico-cultural minorities on television laid the stress on the failure of assimilation policy led so far. Side by side with the french populations from the former colonies, were autochtons from the "DOM" that suffered from that lack of integration, whereas the "DOM" never cut their link with continental France. Following those revendications, public authorities promoted cultural and ethnical diversity on television, to have a better picture of the French society. With that notion of cultural diversity, the integration process of Guadeloupe, Martinique and Guyane to the Republic took an other direction towards a "real equality" the "departemental" status failed to deliver.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (664 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 625-648

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Echirolles, Isère). Bibliothèque Yves de la Haye.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AV 318
  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : J 52261
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-2007-10

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/LAP
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : GM1001-2007-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.