Transformation de végétaux par fermentation en milieu solide pour la production d'outils enzymatiques et de biomasse valorisée : application au couple "grain de maïs/Fusarium venenatum".Invertigations pour la production de phytases et de polysaccharidases

par Audrey Misrahi

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques, biotechnologies, agro-alimentation

Sous la direction de Jean-Marc Jeltsch.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Un procédé de fermentation en milieu solide a été défini puis mis en place ; il met en œuvre le grain de maïs et le champignon Fusarium venenatum. Deux outils sont également développés : un dispositif de culture statique à petite échelle permettant des expériences répétables et des anticorps anti-Fusarium pour assurer un suivi hors ligne spécifique de la croissance du champignon. Le couple F. Venenatum/maïs grain est évalué pour la production de polysaccharidases (glucoamylases, xylanases, cellulases, pectinases) et de phytases. Le couple est retenu comme source d’un cocktail de polysaccharidases ou encore d’un mélange de phosphatases au spectre large de substrats, incluant probablement l’acide phytique. Une analyse par spectrométrie de masse d’un extrait de fermentation en milieu solide permet d’identifier les homologues polysaccharidases chez F. Graminearum produites par F. Venenatum. Les résultats ouvrent également d’autres voies d’investigation pour des produits commercialisables.

  • Titre traduit

    Transformation of plants through solid state fermentation for the production of enzymatic tools and a higher value biomass : application to the couple "maize kernel/Fusarium venenatum".Invertigations for the production of phytases and polysaccharidases


  • Résumé

    We developed a solid state fermentation process. It focuses on the growth of the fungus Fusarium venenatum on a substrate based on whole maize kernel. Designs of solid cultures have been used at the laboratory scale, to define the process and, further, assist its optimization. A specific solution of following the fungus growth has been found, which use antibody anti-Fusarium. F. Venenatum/maize kernel has been tested for its ability to produce polysaccharidases and phytases. This couple leads to the production of phosphatases with a probable large range of substrates, including phytic acid, but not to “strict” phytases. Its potential for the production of polysaccharidases has been confirmed, through enzymatic assay measurements and mass spectrometry experiments. Those ones used data on F. Graminearum’s proteins. Results also indicate other final products, as well as the production of a liquid extract rich in glucose, fungi proteins and inorganic phosphate.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (277 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 262-275

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5538
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.