Psychologie et psychopathologie des malentendants

par Christophe Saglier

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et psychopathologie

Sous la direction de Alain Blanchet.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    La littérature relate que la perte de l’audition liée à l'âge ou presbyacousie, engendre une amputation des échanges sociaux, entraînant le malentendant vers un isolement social pouvant mener à des états dépressifs et anxieux. Il existerait également des troubles cognitifs chez les personnes souffrant d'une surdité. Plusieurs expérimentations nous ont permis d’évaluer l’existence de troubles mnésiques, émotionnels (dépression, anxiété, anhédonie sociale) et psychosensoriels (hyperacousie, hyperesthésie sensorielle) chez les presbyacousiques et d’apprécier l’impact de la prothèse auditive sur ces troubles. Notre étude a montré chez les malentendants la présence d'hyperacousie et d'hyperesthésie sensorielle, suggérant ainsi l’existence d’une réorganisation cérébrale consécutive à la perte auditive. L'anhédonie sociale est plus marquée chez les malentendants contribuant ainsi à leur isolement social. L’apparition de troubles mnésiques est également rapportée. L’aide auditive améliore les difficultés psychosensorielles laissant entrevoir une réorganisation neuronale post-appareillage. Cet effet bénéfique de la prothèse auditive varie toutefois en fonction de la présence d’acouphènes et de l’origine génétique ou non de la presbyacousie.

  • Titre traduit

    Psychology and psychopathology of the deaf people


  • Résumé

    Literature tells us that hearing impairment linked to old age, or presbycusis, generates a reduction in social skills, leading the deaf person into isolation, sometimes resulting in a state of depression and anxiety. Hearing-impaired people might also suffer from cognitive disorders. Several experiments have enabled us to check the presence of mnesic, emotional (depression, anxiety, social anhedonia) and psychosensory troubles (hyperacusis, sensory hyperesthesia) among presbycusic patients and to assess the impact of hearing aids on these disorders. Our study has also shown the presence of hyperacusis and sensory hyperesthesia among deaf people, thus suggesting cerebral reorganization after hearing-loss. Social anhedonia is more pronounced among hearing-impaired people, therefore contributing towards their becoming socially isolated. The appearance of mnemic trouble has also been reported. Hearing aids reduce psychosensory disability, pointing to post-equipment neuronal reorganization. This beneficial effect of hearing aids may nonetheless vary, depending on the presence of acouphenes and whether presbyacousia is of genetic origin or not.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-185

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2446
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.