L'espace géographique de la ville méditérranéenne dans la dimension littéraire contemporaine : Naples, Alexandrie d'Égypte et Tanger

par Carla Alexia Dodi

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de François Moureau.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Space in literature is transformed by the author’s personal sensibility and willingness to do so: it is an idealized space, a transfer to the imaginary level. This research explores the dimension of space in literary works, starting from the relation between “literary” and “geographical” space. It is a comparative study of the literary representation of three Mediterranean towns: Naples (Italy), Alexandria (Egypt) and Tangier (Morocco). The methodology is based on two main texts: Invisible Cities by Italo Calvino and Structure of Poetic Language by Jean Cohen. The literary corpus includes novels, published in the second half of the twentieth century. The authors are either natives or deeply involved in the urban space which they refer to. New fantastic cities – such as Naptangale – synthesize study results by artistic means. Cartography (Volume II) and Photo-Dossier (Volume III) allow one to place literary images and to compare them with other representations of the same urban space. They also highlight the fact that in the interpretation and “reproduction” of the world, both geography and literature, as well as photography, can support one another.

  • Titre traduit

    Geographical Space of the Mediterranean Town in Contemporary Literature : Naples, Alexandria and Tangier


  • Résumé

    L’espace en littérature est transfiguré par la sensibilité personnelle et la volonté de l’auteur : un espace idéalisé, une translation sur le plan de l’imaginaire. Ce travail étudie le problème que pose la dimension spatiale dans le texte littéraire, à partir du rapport entre l’espace « littéraire » et l’espace « géographique ». La représentation littéraire de trois villes de la Méditerranée – Naples, Alexandrie et Tanger – est l’objet d’une étude comparative dont la méthode est fondée sur les textes d’Italo Calvino (Les Villes invisibles) et de Jean Cohen (Structure du langage poétique). Le corpus analysé comprend des oeuvres romanesques parues dans la deuxième moitié du XXe siècle, écrites ou racontées par des auteurs autochtones faisant preuve d’un rapport ininterrompu et/ou profond avec l’espace urbain décrit. De nouvelles villes imaginaires – comme Naptangale – synthétisent, d’une façon littéraire et artistique, le parcours de l’analyse. Le dossier cartographique (volume II) et le dossier photographique (volume III) permettent de situer les images littéraires et de les comparer avec d’autres représentations du même espace urbain. Ils soulignent également que la géographie et la littérature – ainsi que la photographie – peuvent se soutenir mutuellement dans l’interprétation et la « reproduction » du monde.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Villes invisibles de la Méditerranée : Naples, Alexandrie et Tanger


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (578 f.)
  • Annexes : références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6610/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9883
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Villes invisibles de la Méditerranée : Naples, Alexandrie et Tanger
  • Dans la collection : Littératures comparées
  • Détails : 1 vol. (478 p.)
  • ISBN : 978-2-296-11275-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 447-465. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.