Comportement de l’or dans les magmas calco-alcalins : approche expérimentale et géochimique sur le magmatisme adakitique de Nord-Luzon (Philippines)

par Sébastien Jego

Thèse de doctorat en Physique et chimie de la Terre

Sous la direction de Michel Pichavant.

Soutenue en 2007

à Orléans .


  • Résumé

    Les gisements minéraux à Au-Cu-Mo constituent des ressources métalliques majeures connues pour être associées spatialement et temporellement au magmatisme intrusif d’arc (Hedenquist and Lowenstern, 1994), et en particulier au magmatisme adakitique (Thiéblemont et al. , 1997) dont la pétrogenèse est singulière. Bien que la plus grande partie des métaux semble trouver son origine dans les magmas, il n’y a pas encore de consensus quant aux processus responsables de leur concentration. Le fait que les minéraux primaires contenant le minerai soient de façon prépondérante des sulfures a conduit à la suggestion que le soufre joue un rôle important dans les processus d’enrichissement métallique au stade magmatique (Sillitoe, 1997; Mungall, 2002). Les études expérimentales précédentes ont montré que les sulfures peuvent largement fractionner l’or à partir du liquide magmatique, et ont donc amené à la conclusion que les magmas oxydés sont potentiellement plus riches en or. Ici, nous avons effectué des expériences haute température-haute pression (4 Kbar, 1000°C) sur trois roches naturelles dacitiques et deux rhyolitiques des Philippines (des compositions à la fois adakitiques et calco-alcalines typiques ont été utilisées) sur une gamme de fO2 correspondant à des conditions allant de réductrices à très oxydantes. Les expériences ont été menées dans des capsules d’or pur, servant par là-même de source d’or, en présence de quantités variables d’eau, et avec ou sans ajout de soufre. Nos données montrent que la solubilité d’or dans les charges sans soufre est basse mais augmente globalement avec la fO2. Dans les charges soufrées, elle apparaît beaucoup plus forte quand l’environnement est réducteur ou moyennement oxydant. Cette étude montre donc que le transport et la concentration de l’or dans les liquides silicatés peut être augmentée de façon spectaculaire par la présence de soufre. L’enrichissement en or dans les gisements épithermaux et porphyriques peut ainsi être directement lié à l’incorporation et à l’abondance de soufre dans les magmas.

  • Titre traduit

    Behaviour of gold in calc-alkaline magmas : experimental and geochemical approach on adakitic magmatism in North Luzon (Philippines)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] à Villeurbanne

Comportement de l’or dans les magmas calco-alcalins : approche expérimentale et géochimique sur le magmatisme adakitique de Nord-Luzon (Philippines)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (425 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 402-414

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2007-25
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre - Val de loire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-3207

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 ORLE 2025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.