Les sépultures préhistorique et protohistorique en abri-sous-roche de la Corse dans le contexte méditerranéen : Analyse et identification des pratiques funéraires

par Marie-Laurence Marchetti

Thèse de doctorat en Archéologie préhistorique

Sous la direction de Michel-Claude Weiss.

Soutenue en 2007

à Corte .


  • Résumé

    Par définition, une sépulture est :" le lieu ou ont été déposés les restes d'un ou plusieurs défunts, et où il subsiste suffisamment d'indices pour que l'archéologue puisse déceler dans le dépôt la volonté d'accomplir un geste funéraire ; de manière plus restrictive, structure constituée à l'occasion de ce geste funéraire. " ( J. Leclerc, J. Tarrête in A. Leroi-Gourhan (dir. ), 1988). Notre recherche a tenté de définir à l'aide de données nombreuses et variées (aménagements architecturaux, documents anthropologiques, mobilier. . . ) les différents critères qui déterminent une pratique funéraire et ainsi mieux cerner le comportement des hommes préhistoriques face à la mort. La méthodologie appliquée a permis de mettre en évidence certains faits, en particulier les éléments concordants et discordants des modes funéraires des régions de l'aire méditérraneo-tyrrhénienne ( Corse, Toscane, Ligurie). Les résultats apportés démontrent une évolution non linéaire des gestes pratiqués. Si l'inhumation individuelle semble être privilégiée aux périodes les plus anciennes, l'apparition de sépultures collectives révélant des pratiques secondaires au cours de périodes plus récentes ne fera pas complètement abandonner ce type de dépôt.

  • Titre traduit

    Burials in rock shelter of Prehistoric Corsica and Protohistoric in the Mediterranean context : analysis and identification of the funerary practices


  • Résumé

    A burial is "the place where the remains of one or a several lates where deposited, and where enough signs are left so that the archaeologist can detect in the deposit the will to achieve a funerary gesture ; in a more restrictive way, this is a structure constitued for this funerary act. " (J. Leclerc, J. Tarrête in A. Leroi-Gourhan (dir. ), 1988). Our research tried to define using several and varied data (architectural installations, anthropological documents, furniture. . . ) the various criteria which determine a funerary practice. It also allows to understand in a better way prehistoric men behavior in the face of death. The methodology we applied made it possible to highlight a certain number of facts, in particular the funerary modes' concrdant and discordant elements of the Mediterranean Tyrrhenian areas (Corsica, Ligury, Tuscany). The produced results show a nonlinear evolution of the practised gestures. If the individual burial seems to be privileged at the oldest periods, the appearance of collective burial displaying secondary practices during more recent periods won't completely make us give up this type of deposit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 225 réf. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH MAR 71725

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MFiche 223/3740
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.