L'ecclésiologie trinitaire de R. Bellarmin à Y. Congar : crises et renouveau dans la réception de Vatican II

par Augustin Ramazani Bishwende

Thèse de doctorat en Théologie catholique. Théologie systématique

Sous la direction de Michel Deneken.

Soutenue en 2006

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université Marc Bloch. Faculté de théologie catholique (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’ecclésiologie trinitaire peut-elle nous préserver des tentations permanentes toujours renaissantes d’une conception sociétaire, juridique et hiérarchique de l’Eglise ? Autrement dit, comment envisager le renouveau des institutions ecclésiales à la lumière d’une théologie de l’Eglise nourrie des Ecritures saintes et fidèle à la foi des origines ? De R. Bellarmin (1542-1621) à Y. Congar (1904-1995), deux représentants de l’ecclésiologie moderne et contemporaine, nous les prenons pour références en vue de relire l’histoire dès la sortie de la grande réformation protestante jusqu’à Vatican II. Le concile a réalisé une révolution presque ‘copernicienne’ appelée à se poursuivre au sein des Eglises…Bien qu’il rattache l’Eglise au mystère trinitaire, Vatican II porte en lui les symptômes de crise. Il n’a pas su réaliser une véritable synthèse entre l’ecclésiologie sociétaire de R. Bellarmin et l’ecclésiologie de communion inaugurée par J. A. Möhler et Y. Congar. De plus, Vatican II, à cause de son orientation trinitaire et christocentrique, n’a pas su proposer à l’Eglise postconciliaire une ecclésiologie eucharistique inspirée des Ecritures saintes et des Pères de l’Eglise. Enfin, la désarticulation entre une dogmatique trinitaire contemporaine en pleine élaboration et une ecclésiologie enfermée dans l’ambiguïté du modèle sociétaire et du modèle communionnel, n’a pas permis à l’Eglise postconciliaire de promouvoir le renouveau des institutions ecclésiales, sur le plan pratique et œcuménique, reflétant l’esprit conciliaire et synodal. Voilà pourquoi notre recherche s’est voulue un espace d’ouverture et de dialogue en vue de comprendre l’origine, les causes de crises qui affectent l’Eglise aujourd’hui et de poursuivre la réflexion amorcée par Vatican II. En fait, l’action de l’Esprit Saint, semblerait conduire l’Eglise, vers une ecclésiologie eucharistique dans une perspective trinitaire et pneumatique. Seule une ecclésiologie eucharistique de communion trinitaire qui prendrait au sérieux le mystère de l’Incarnation rédemptrice à l’œuvre dans l’histoire des hommes et les cultures des peuples, pourrait redonner aux Eglises locales, régionales et continentales leur consistance propre et leur personnalité juridique. C’est pourquoi, dans notre contexte ultra moderne caractérisé par les phénomènes de la mondialisation – globalisation, la tâche de l’ecclésiologie eucharistique de communion trinitaire se veut triple : l’inculturation de l’évangile, la contexturation de la communion ecclésiale, la sanctification du monde.

  • Titre traduit

    Trinitarian ecclesiologie from Bellarmin to Congar : crisis and renewall in our perception of Vatican II


  • Résumé

    Can Trinitarian ecclesiology protect us from the ever present temptations of a societal, juridical and hierarchical conception of the Church ? In other words, how can we envisage renewal of the ecclesial institutions by using a theology which is guided by the Holy Scriptures and faithful to the original faith ? We take as our references R. Bellarmin (1542-1621) and Y. Congar (1904-1995), two representatives of modern and contemporary ecclesiology respectively, in view of rereading history from the end of the big Protestant Reformation to Vatican II. The latter Council has realised an almost « Copernican » ecclesiological revolution which must be pursued within the Churches. Although it links the Church to the Trinitarian mystery, Vatican II has within itself some symptoms of a crisis. It has not been able to create a real synthesis between the societal ecclesiology of R. Bellarmin and the communion ecclesiology first formulated by J. A. Möhler and Y. Congar. Moreover, because of its Trinatarian and Christocentric orientation, Vatican II has not been able to propose to the post-conciliar Church a Eucharistic ecclesiology inspired by the Holy Scriptures and the Fathers of the Church. Lastly, the dislocation between a contemporary Trinitarian dogmatic theology which is being developed and an ecclesiology embedded in the ambiguity of the societal and communion model, has not allowed the post-conciliar Church to promote the renewal of the ecclesial institutions which would reflect the conciliar and synodal spirit on the practical and ecumenical levels. That is why we would like our research to be a space of openness and dialogue in view of understanding the origin and causes of the crisis which are affecting the Church today and pursuing the reflection started by Vatican II. In fact, the action of the Holy Spirit would seem to lead the Church towards a Eucharistic ecclesiology in a Trinitarian and pneumatic perspective. Only a Eucharistic ecclesiology of Trinitarian communion which takes seriously the mystery of the redeeming Incarnation at work in the history of people and cultures could give back to the local, regional and continental Churches their own consistency and juridical personality. That is why in our ultra-modern context characterised by the phenomenon of globalisation, the task of Eucharistic ecclesiology of Trinitarian communion is threefold : 1. Inculturation of the Gospel 2. Contexturation of the ecclesial communion and 3. The sanctification of the world.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par L'Harmattan à [Paris]

L'ecclésiologie trinitaire dans la postmodernité et la mondialisation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (527 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 494-522

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.727,2006
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : U714
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par L'Harmattan à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : L'ecclésiologie trinitaire dans la postmodernité et la mondialisation
  • Détails : 2 vol. (268 p.-300 p.)
  • Notes : Tome I : De R. Bellarmin à Y. Congar. Tome II : De la déconstruction à la réception de Vatican II.
  • ISBN : 978-2-296-06078-4978-2-296-06079-1
  • Annexes : Bibliogr. vol. II p.273-298. Notes Bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.