Polymères réticulés : détachement spécifique et gonflement

par Hadia Gérardin

Thèse de doctorat en Physicochimie

Sous la direction de Françoise Brochard-Wyart.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    De nombreuses études de biophysique portant sur l'adhésion cellulaire s'intéressent à la dynamique d'établissement des contacts. Nous étudions dans la première partie de cette thèse le phénomène inverse de détachement, aussi important que l'attachement car une cellule en mouvement doit sans cesse refaire ses liens. Notre système est constitué de billes molles décorées de protéines que nous faisons adhérer à une surface de verre recouverte de vitamines. Nous comparons les lois des détachements non spécifique et spécifique, pour lequel la résistance au détachement provient des liaisons récepteur-ligand à briser. La deuxième partie porte sur le gonflement et le refroidissement de polymères hydrophiles. Nous décrivons comment une couche de polymère hydrophile (d'épaisseur micrométrique), déposée à la surface du verre peut lui donner des propriétés remarquables d’anti-buée et d’anti-givre. Nous décrivons également les instabilités de gonflement se formant si le polymère est réticulé.

  • Titre traduit

    Cross linked polymers : specific adhesion and swelling


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-223

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 467
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.