Les médinas marocaines : une requalification sélective : élites, patrimoine et mondialisation au Maroc

par Anne-Claire Kurzac-Souali

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Guy Chemla.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les médinas marocaines ne sont pas des espaces-musées, elles ne sont pas non plus des espaces urbains en voie d’abandon et de paupérisation inéluctable comme on l’avait imaginé, il y a encore deux décennies. Ces tissus urbains anciens et originaux dans leur structure sont, avant tout, des espaces sociaux, résidentiels, économiques qui s’adaptent aux changements bien que confrontés à la gestion lourde et délicate de leur patrimoine architectural. Pour la plupart classées au Patrimoine Mondial de l’Humanité (Marrakech, Essaouira, Fès) et mises en valeur par le tourisme, les médinas sont, dès à présent, perçues et imaginées autrement et revalorisées au sein de la ville marocaine contemporaine. Le phénomène des riads a également encouragé, sur le terrain, la requalification de certains quartiers des médinas tout en impliquant des transformations en profondeur de ces tissus anciens. Il s’agit en priorité, dans cette thèse, de reconsidérer l’étude des médinas, espaces fortement identitaires, en analysant sous un angle géographique leur dimension patrimoniale, leur réalité contemporaine, leur mobilité et les acteurs de ces nouvelles dynamiques urbaines.

  • Titre traduit

    The Moroccan medinas : a select re-establishment : elites, heritage and globalization in Morocco


  • Résumé

    The Moroccan medinas are not museums neither are they the impoverished, crumbling inner-cities that we were led to believe up until a couple of decades ago. These ancient, archetypal urban webs are above all else social, economic and residential centres that adapt to changes whilst faced with the delicate and demanding management of their architectural heritage. The majority of medinas is classified as UNESCO World Heritage Sites (Marrakech, Essaouira, Fès) and have been developed by tourism. They are now seen and imagined in a different light and are newly esteemed at the heart of contemporary Moroccan towns. The riad phenomenon has encouraged the re-establishment of certain areas of the medinas at a grass roots level whilst at the same time being instrumental in deep changes within the ancient web of medinas. The main object is to reconsider the study of the strongly characterised medinas by analysing the magnitude of their heritage, their present day realities, their mobility and the actors in these new urban developments from a geographical perspective.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (521 f.)
  • Annexes : 396 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6549

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9439
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2247
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.