La littérature engagée de l'Afrique de l'Ouest contemporaine : renouvellements et adaptations interculturelles

par Yveline Hounkanrin Zountangni

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation africaines

Sous la direction de Jacques Chevrier.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    La littérature de l’Afrique noire francophone a longtemps été perçue voire théorisée comme relevant d’une simple littérature d’engagement en raison de l’histoire même du continent. Cette conception, d’une certaine manière, a inconsciemment nui à l’image que l’on a pu se faire de cette littérature. C’est à partir des années 80, après l’effondrement du Communisme, que le concept d’engagement littéraire va semble t-il être contraint d’évoluer et de se renouveler mettant de plus en plus l’écrivain africain dans une situation inconfortable partagé qu’il est entre le désir de rester un écrivain politique, proche des préoccupations de son peuple, et celui de revendiquer une autonomie créatrice. De plus, aujourd’hui, si la question de l’engagement artistique fait à nouveau débat, c’est qu’il ne s’agit certainement pas du fruit du hasard au regard de l’époque confuse et incertaine à laquelle nous devons faire face. Nous assistons en effet, à une perte des repères et des idéaux conduisant les hommes de pensée (intellectuels, écrivains) à adopter des projets d’écriture, c'est-à-dire des engagements différents dans leur travail de création. Quelles sont les interrogations qui se sont posées ou se posent encore à la littérature engagée subsaharienne en cette ère de mondialisation? Notre étude tente donc d’analyser l’évolution de cette problématique jusqu’au malaise actuel des nouveaux écrivains africains en langue française, confrontés à un problème de redéfinition du ou des contenus de l’engagement littéraire.

  • Titre traduit

    The committed contemporary literature of West Africa : intercultural renewals and adaptations


  • Résumé

    The literature of the French-speaking Black Africa was perceived for a long time even theorized like concerning an ordinary literature of engagement because of the history of the continent. This design, in a certain manner, unconsciously harmed the image which one could have of this literature. It is from the Eighties, after the collapse of the Communism, that the concept of literary engagement seems, to be constrained to evolve and to renew itself putting more and more the African writer in a rather uncomfortable situation divided between the desire to remain a political writer, near to his people concerns, and the desire to assert a creative autonomy. Nowadays, if the question of artistic engagement makes debate again, it’s certainly not a question of chance according to the confused and dubious time we must cope with. Indeed, we attend a loss of the reference marks and ideals leading the men of thought (intellectual, writers) to adopt writing projects, i. E. Engagements, different in their work of creation. What are the interrogations that were faced or are still faced to the sub-Saharan committed literature in this universalization era? Thus, our study tries to analyze the evolution of this problematic until the faintness current of the new African writers in French language, confronted with a problem of redefinition contents of literary engagement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (450 f.)
  • Annexes : 295 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6537

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.