L'oeil et la voix dans l'oeuvre romanesque de E. M. Forster et ses adaptations cinématographiques par James Ivory

par Laurent Mellet

Thèse de doctorat en Études du monde anglophone

Sous la direction de André Topia.

Soutenue en 2006

à Paris 3 , dans le cadre de Ecole doctorale Études anglophones (....-2009Paris) .


  • Résumé

    Dans les romans de E. M. Forster, la représentation du corps révèle une ambiguïté désenchantée dans l’approche du monde et la conception de la littérature. Les figures corporelles sont a priori absentes de cette œuvre qui, par une esthétique de l’invisible et du silence, fait souvent l’économie de la description et préfère suggérer à travers le non-dit. Dans A Room with a View, Howards End et Maurice, il s’agit d’abord de donner à lire sans donner à voir, de commenter l’événement sans le raconter. L’œil et la voix renvoient alors au secret et aux différentes logiques de rétention du texte. Puis ces trois romans s’ouvrent à l’écriture du sensible pour laisser apparaître un corps d’essence idéaliste, qui se voit et se touche dans toute son immédiateté, qui devient l’objet et l’origine d’une voix au cœur d’une nécessaire complémentarité, presque phénoménologique, entre vision et visibilité. Le roman forstérien privilégierait alors la représentation dans l’espace au détriment du récit chronologique, témoignant d’une certaine modernité esthétique. C’est ce que les trois adaptations de James Ivory confirment par leurs propres figures de l’œil et de la voix, et leur questionnement de la narration cinématographique. Bien que ces films semblent d’abord passer sous silence la voix forstérienne, ils apportent aux romans un nouvel éclairage que vient encore modifier A Passage to India, où Forster renonce au corps comme à l’écriture, tous deux incapables de montrer ou de dire le monde.

  • Titre traduit

    The eye and the voice in the novels of E. M. Forster and their film adaptations by James Ivory


  • Résumé

    In E. M. Forster’s novels the representation of the body reveals an ambiguous view of the world and a disillusioned concept of literature. At first reading there appears to be no trace of the human body in Forster’s works, which focus on silence and the invisible, and prefer to suggest rather than describe. In A Room with a View, Howards End and Maurice, the event is commented upon without really being narrated, and the reader has to read between the lines. Here the eye and the voice point up a process of secret and retention in the text. The three novels then open out to write the senses and display an idealist body, that can be seen and touched in its immediacy, and is both the object and origin of a voice linking vision and visibility in a necessary, almost phenomenological, complementarity. The Forsterian novel would thus favour representation in space over chronological narration, showing some form of aesthetic modernity which is actually confirmed in the three film adaptations by James Ivory through their insistence on the eye and the voice, and the way they call into question narration on screen. Although the films first seem to silence the Forsterian voice, they shed new light on the novels. Forster’s last choices in A Passage to India invalidate these dynamics as the writer eventually renounces the body and writing itself, both equally unsuited to show or tell the world.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses universitaires de la Méditerranée à Montpellier

L'oeil et la voix dans les romans de E. M. Forster et leur adaptation cinématographique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (466 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 432-459. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9702
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses universitaires de la Méditerranée à Montpellier

Informations

  • Sous le titre : L'oeil et la voix dans les romans de E. M. Forster et leur adaptation cinématographique
  • Dans la collection : Horizons anglophones
  • Détails : 1 vol. (348 p.)
  • ISBN : 978-2-84269-962-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-342. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.