Traduire le théâtre d'Elfriede Jelinek : enjeux et concrétisations

par Elisabeth Kargl

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gerald Stieg et de Norbert Bachleitner.

Soutenue en 2006

à Paris 3 en cotutelle avec l'Universität Wien .


  • Résumé

    Ce travail met en lumière les enjeux de traduction et les faits de réception de l’œuvre théâtrale d’Elfriede Jelinek en France. La position traductologique qui y est défendue replace le texte au centre des réflexions, sans toutefois faire abstraction de la dimension politique et sociale du champ culturel dans lequel il émerge. Cette approche herméneutique et critique prend appui sur les théories du langage et de la traduction de Wilhelm v. Humboldt et de Friedrich Schleiermacher, réintroduites en France par les travaux d’Henri Meschonnic et d’Antoine Berman, et élargie par Lawrence Venuti. Dans l’optique d’une « traduisibilité raisonnée », la finalité de la traduction consiste à renvoyer à l’individualité étrangère du texte-source par un processus créatif de reconstruction. Après avoir formulé de manière générale les enjeux traductifs soulevés par l’écriture jelinekienne, une analyse de trois pièces (Was geschah, nachdem Nora ihren Mann verlassen hatte oder Stützen der Gesellschaften, Clara S. Musikalische Tragödie et Krankheit oder Moderne Frauen) et de leurs traductions rend compte en détail des enjeux et de leurs concrétisations, reflétant des positions traductives différentes se situant entre l’adaptation et la reconstruction créative. Seule cette dernière approche peut réellement tenir compte de « l’étrangeté » des textes jelinekiens. A cette étude purement traductologique suit une analyse de la réception concrète des pièces de théâtre, complétée par un aperçu de la réception de la prose et des versions scéniques et filmiques des romans, ainsi que des échos suite à l’attribution du Prix Nobel de littérature à Elfriede Jelinek.

  • Titre traduit

    Translate Elfriede Jelinek's plays : challenges and realisations


  • Résumé

    This thesis highlights the challenges of translation and the questions of reception of Elfriede Jelinek’s plays in France. Our specific translational position replaces the text in the centre of reflection, but not without also considering the political and social dimensions of the cultural field where it is created. This hermeneutic and critical approach is based on language and translation theories developed by Wilhelm v. Humboldt and Friedrich Schleiermacher, reintroduced in France by the works of Henri Meschonnic and Antoine Berman, completed by Lawrence Venuti. From the point of view of a “reasoned translationability”, the aim of translation is to refer to “strange” individuality of the source text via a creative process of reconstruction. After having pointed out the general translational challenges of the Elfriede Jelinek’s writing, an analysis of three plays (Was geschah, nachdem Nora ihren Mann verlassen hatte oder Stützen der Gesellschaften, Clara S. Musikalische Tragödie and Krankheit oder Moderne Frauen) and their translations gives a detailed overview of challenges and their realisations, reflecting different translational positions, reaching from adaptation to creative reconstruction. Only this latter approach can really integrate all dimensions of the “foreignness” of Jelinek’s texts. This analysis is supplemented by an overview of the concrete reception of plays and the reaction in French media, of the reception of prose and the theatre and film adaptations and also of the echoes following the Nobel Prize award for literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (616 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 576-613. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9649
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.