La portée phrastique et textuelle des expressions introductrices de cadres énonciatifs : les syntagmes prépositionnels en selon X

par Géraldine Schrepfer-André

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Charolles.


  • Résumé

    Les SP en selon X exophrastiques indiquant qu'une information est empruntée à la source qu'ils spécifient (selon X "énonciatifs") peuvent, dans certaines conditions, jouer un rôle d'encadrement textuel : ils ouvrent un cadre "énonciatif" dans lequel peuvent s'insérer plusieurs propositions ou phrases au-delà de leur phrase d'accueil, à moins que certains indices, linguistiques ou typographiques, ne signalent la clôture de ce cadre. Dans ce travail, nous caractérisons les selon X énonciatifs comme une sous-classe des emplois médiatifs (évidentiels) de selon, et les situons par rapport aux autres emplois, exophrastiques (médiatifs) et endophrastiques de selon et à leurs principaux concurrents adverbiaux (d'après X, pour X) et verbaux (verbes introducteurs de discours rapporté). Ensuite, nous établissons les conditions dans lesquelles les selon X énonciatifs sont aptes à porter sur plusieurs phrases et passons en revue les principaux indices et réseaux d'indices intervenant dans la clôture des cadres énonciatifs en cours. L'étude, qui repose sur l'analyse systématique d'un corpus issu du Monde diplomatique, prend en considération des données quantitatives sur les différents emplois de selon X. Les résultats sont formulés de façon à permettre l'implémentation de règles dans des systèmes de Traitement Automatique des Langues Naturelles, règles propres à repérer les selon X énonciatifs dans les textes et à délimiter leur portée.

  • Titre traduit

    The sentential and textual scope of framing enunciative adverbials : the case of selon X (according to X) prepositional phrases


  • Résumé

    The PPcomplement selon X (according to X) indicating that an item of information is borrowed from a specific source (enunciative selon X) is able, under certain conditions, to introduce "discourse frames". These frames can extend their scope over several incoming sentences, unless some linguistic or typographical clues indicate their closure. In this study, we show that enunciative selon X are a sub-class of mediative (evidential) selon, and compare them not only with other uses of selon, but also with other adverbials such as d'après X, pour X and with verbal constructions of reported speech. We then describe the situations in which enunciative selon X integrate several sentences in their frame, and we review the clues most commonly involved in the closure of these frames. The study is based on the systematic analysis of an annotated corpus of excerpts from Le Monde diplomatique and quantitative indications on the different usages of selon X are taken into account. The results are formulated in a way which enables the implementation of rules in Natural Language Processing Systems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (374-25 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 369-374

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9153
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.