Approche communicationnelle des films de fiction : une étude des mécanismes de co-construction de sens

par Alexandre Chirouze

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Alex Mucchielli.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Cette recherche étudie les interactions observables entre la conception des films et « la situation de réception » du point de vue du spectateur. Elle a pour objectif de mieux comprendre le fonctionnement de la communication filmique afin, notamment, de contribuer à l’amélioration des méthodes de fabrication de films de fiction. En se fondant sur l’approche compréhensive, cette recherche tente de répondre à un grand nombre de questions théoriques et pratiques qui se fédèrent dans une problématique d’ensemble : « Quels sont les mécanismes de construction de sens d’un film de fiction ? ». Après des emprunts à la sémiologie, notamment à la sémiologie de l’image et à celle du cinéma, à la sémio-linguistique du cinéma, et aux sciences de l’information et de la communication, l’approche compréhensive a nécessité la mise en place d’une méthodologie de recherche qualitative. Quinze interviews de groupe de spectateurs de 18 à 25 ans furent réalisées après la diffusion d’un très court métrage de fiction réalisé en cinq versions différentes. Leur analyse a permis de mettre en évidence notamment : le rôle de la mémoire sur la perception, le travail de re-montage intérieur effectué par le spectateur, la solidité de son interprétation individuelle, la part non négligeable de l’imagination dans la construction du sens par le spectateur et la vivacité des jugements de valeur.

  • Titre traduit

    A communicational approach to fictional films : a study of the mechanisms of meaning co-construction


  • Résumé

    This research intends to study the observable interactions between the conception of films and the “receiving situation” from the spectator’s point of view. It aims at better understanding how filmic communication works, so as to contribute to the improvement of the methods of fictional film conception. By basing itself on the comprehensive approach, this research attempts to answer a good deal of theoretical and practical questions which are federated by one underlying question: “what are the mechanisms of meaning construction in a fictional film”? After having borrowed from semiology and especially image and cinema semiology, from cinematic semiolinguistics and information and communication sciences, the comprehensive approach required the implementation of a qualitative research methodology. Fifteen spectator groups ranging between 18 and 25 years of age were interviewed after the screening of a fictional very short film which was produced in five different versions. Their analysis sheds light, amongst others, on: the role of memory on perception, the work of internal re-editing by spectators, the solidity of individual interpretation, the significance of imagination in meaning construction by the spectator and the vividness of value judgments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (450 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 350-366.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-25

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006MON30025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.