Deuils et héritages : confrontations : restes, traces et empreintes du proche

par Nadia Veyrié

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Marie Brohm.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Comment vit-on en même temps le deuil qui suit la perte d’un être cher et la confrontation à l’héritage matériel ? Les conceptions sociales, éthiques et eschatologiques de la mort sont, tout d’abord, interrogées, à travers les travaux philosophiques, anthropologiques, historiques et sociologiques. Ensuite, à quoi fait-on référence lorsque l’on parle du deuil et de l’héritage ? Deux champs de réponses sont proposés : un sur le deuil, tiré de la psychanalyse, qui interprète les travaux Sigmund Freud et de ses successeurs ; un autre qui examine le sens donné à l’héritage par le droit, en étudiant les rouages de la « succession » du Code civil. Enfin, le deuil et l’héritage sont présentés, non comme distincts, mais comme interdépendants : l’héritage dans le deuil et le deuil dans l’héritage. Dans le deuil d’une personne et d’une famille, l’héritage ne se réduit pas à la succession matérielle définie par le droit. En effet, s’entremêlent, non seulement des héritages de nature matérielle et symbolique, mais aussi des deuils, notamment celui de l’héritage.

  • Titre traduit

    Mourning and inheritance : confrontation : remains, traces and marks of loved one


  • Résumé

    How do people cope with the grief that follows the loss of a loved one and the same time confront the material inheritance ? Social, ethical and eschatological notions of the death are first questioned through philosophical, anthropological, historical and sociological works. Next, what are the points of reference when mourning and inheritance are discussed ? Two types of answers offer themselves : the first on mourning which interprets the work of Sigmund Freud and his successors on psychoanalysis ; the second which examines the meaning of inheritance in law, through a study of the complexities of “succession” in the civil code. Finally, mourning and inheritance are shown not as separate entities but as interdependent : mourning depends on inheritance, inheritance on mourning. For a bereaved person or family, inheritance is not limited to material succession as defined by the law. In fact there is an intermingling not only of material and symbolical types of inheritances, but also those of mourning, in particular that of inheritance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Le Bord de l'eau à Lormont

Deuils et héritages : confrontations à la perte du proche


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (433 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 341-409. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-06
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Le Bord de l'eau à Lormont

Informations

  • Sous le titre : Deuils et héritages : confrontations à la perte du proche
  • Dans la collection : Altérité critique , 2262-1326
  • Détails : 1 vol. (267 p.)
  • ISBN : 978-2-35687-195-4
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.