Étude moléculaire et biologique de variants du VHB

par Séverine Thermet

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Alan Kay.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'Organisation Mondiale de la Santé estime à plus de 370 millions le nombre de porteurs chroniques du virus de l'Hépatite B (VHB). L'éradication de cette maladie, même dans les pays développés ayant accès à tous les équipements médicaux, est difficile. Ceci est due en partie à l'existence de variants du VHB. Leur étude est indispensable pour mieux comprendre la biologie du VHB et lutter toujours plus efficacement contre ce virus. Toutefois l'amplification des génomes entiers des variants du VHB est souvent difficile. Ainsi durant ma thèse je me suis intéressée à différents variants du VHB. Dans un premier temps, mon travail s'est basé sur un patient (Z1) présentant à la fois de forts taux d'AgHBs et d'anticorps anti-HBs. Les analyses moléculaires et biologiques ont montré que le patient était infecté par un VHB d'apparence sauvage. L'étude de l'affinité des anti-HBs de Z1 a permis d'établir qu'il avait développé une réponse immunitaire quasi-monoclonale vis-à-vis d'un épitope antigénique différent de celui porté par le virus circulant. Dans un second temps, j'ai développé une nouvelle technique d'amplification pour l'étude des variants de VHB difficiles à obtenir par les techniques standard de PCR. Pour ce faire, j'ai appliqué une technique innovante et hautement sensible, nommée amplification en cercle roulant (RCA). La RCA associée à une PCR spécifique du VHB amplifie l'ADNccc avec une sensibilité similaire à celle d'une PCR en temps réel. La RCA présente un avantage certain puisqu'elle permet d'obtenir le génome viral entier et non des fragments sous génomiques. L'étude d'un patient infecté par un VHB résistant à la lamivudine a validé l'efficacité, la fidélité et la haute sensibilité de la RCA. En conclusion, ce travail a montré qu'il était indispensable d'étudier de grandes cohortes de patients pour pouvoir dégager des consensus concernant les différents types de variants du VHB. La RCA devrait être un atout majeur dans l'étude des variants du VHB, et aussi pour l'étude de l'ADNccc qui est à l'origine de la persistance viral et de la propagation des mutations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 376 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/64bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.