Alkylation isobutane / butène en présence de zéolithes acides : apports du milieu supercritique

par Ana Lilia Mota Salinas

Thèse de doctorat en Cinétique

Sous la direction de Nadine Essayem.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'alkylation de l'isobutane par les butènes en milieu de réaction d'isobutane supercritique en présence de zéolithes (H-BETA, H-USY et H-MCM-22) a été étudiée. Le milieu supercritique a conduit à un allongement de la durée de vie du catalyseur et à la production d'un alkylat stable. Les propriétés physico-chimiques de la phase supercritique, mais aussi la température de réaction, sont à l'origine de ces améliorations. Les zéolithes H-BETA et H-MCM-22 sont performantes pour la production d'un alkylat paraffinique sous des conditions de réaction d'isobutane supercritique. Ceci est attribué à leur structure poreuse et morphologie particulaires, qui facilitent le déroulement des réactions en surface des cristaux. La zéolithe H-USY n'est pas adéquate pour l'alkylation en phase d'isobutane supercritique, puisque la présence des supercages est propice à la condensation des oléfines, au détriment de la réaction d'alkylation. Finalement, il a été montré que l'isomérisation du 2,2,4-TMP, produit par auto alkylation de l'isobutane, est responsable de la formation des dimethylhexanes observés sur la zéolithe BETA, et non pas la dimérisation de l'oléfine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (135 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 80 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/26bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.