Société civile en République islamique d'Iran, mythes et réalités : théocratie et lien social (1979-1997-2006)

par Sepideh Farkhondeh

Thèse de doctorat en Science politique. Monde musulman

Sous la direction de Olivier Roy.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .

  • Titre traduit

    Civil society in the slamic Republic of Iran, myth and realities (1979-1997-2006) : theocracy and social link


  • Résumé

    From the 1970’s onwards, the very polysemic notion of “civil society” has corresponded to a hope of transition based on the potential of anti-hegemonic strength that would challenge authoritarian states. In the 90s, a period of weakening of the revolutionary dogmas, this promising notion has abundantly been used by Iranian authors. The philosophical meaning of the concept refers to the political community itself, remodeled by the merging of political and religious authority in Iran. In fact, during the Islamic Republic, the breaking off the traditional and community links continues. Meanwhile the state apparatus implements different means to infiltrate and take over modern civil institutions. The monopoly of power-affiliated companies in profitable economic sectors and the bureaucratization of the Islamic charity contribute to strengthen the dependence of large sections of society on the rentier state while economic disparities seem to be widening in a critical way. The myth of “religious civil society” dear to the reformists, seems flimsy when faced to the authoritarian power structure and to its hold over organizational and decision making apparatuses. Discrepancies between official discourse and political action have, dangerously, discredited politics. The promise of civil society is eclipsed by the reality of an “anomic” society where the leadership, tied together by shared political and economic interests, is keen on creating new patronage and mechanical solidarities.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par l'Harmattan à Paris

Société civile en Iran : mythes et réalités : théocratie et crise sociale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (389 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 360-371

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-2006-44
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Société civile en Iran : mythes et réalités : théocratie et crise sociale
  • Dans la collection : Comprendre le Moyen-Orient
  • Détails : 1 vol. (290 p.)
  • ISBN : 978-2-296-04998-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [285]-290. Notes bibliogr. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.