Métabolisme énergétique chez l'obèse et le diabetique de type 2

par Agnès Salle

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie humaine

Sous la direction de Patrick Ritz.

Soutenue en 2006

à Angers .


  • Résumé

    L'évolution pondérale des diabétiques de type 2 (DT2) est particulière avec une propension à prendre du poids sous insuline, et à l'inverse des difficulés à en perdre lors des programmes de réduction pondérale. Nos résultats montrent qu'après un an de traitement par insuline la prise de poids est faite préférentiellement de masse maigre et suggèrent qu'elle n'augmente pas le risque vasculaire. Nos résultats montrent également qu'au stade précoce de leur maladie, les DT2 peuvent perdre la même quantité de poids que les obèses et que dans les deux cas il n'a pas d'adaptation du métabolisme énergétique corps entier ou mitochondrial pouvant expliquer le plateau pondéral observé à partir du cinquième mois. Il n'y a pas non plus d'adaptation particulière du métabolisme énergétique chez les DT2, leur métabolisme de base n'étant pas différent de celui des obèses à poids stable comme après perte de poids et l'insulinorésistance n'est pas un déterminant du métabolisme énergétique.

  • Titre traduit

    Energy metabolism in obese non diabetic and type 2 diabetic patients


  • Résumé

    Weight change in type 2 diabetic patients (T2D) is distinctive with an inclination towards weight gain with insulin, and conversely a difficulty in weight loss in weight reduction programmes. Our results show that after one year of insulin treatment, resultant weight gain is composed primarly of fat-free mass and it appears not to incrase cardivascular risk. Our results also show that in the early stage of their disease, T2D lose the same amount of weight as obese nondiabetic patients and that in both cases there is non whole body or mitochondrial energy metabolism adaptation that can explain the stabilisation of weight observed from the 5th month onwards. Furthermore, there is no specific adaptation of energy metabolism in T2D as their basal metabolism is not any different to that of obese nondiabetic patients or after weight loss. Insulin resistance is not a determinant of energy metabolism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 f.)
  • Annexes : Bibliographie : 11 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.