Etude de la régulation de la synthèse du PAI-1 [plasminogène de type 1] et de son rôle au cours de l'obésité

par Soulaf El Ayachi

Thèse de doctorat en Nutrition, aspects cellulaires et moléculaires

Sous la direction de Marie-Christine Alessi.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    Le syndrome métabolique est associé au risque de développer des maladies cardiovasculaires, et la surexpression de l’Inhibiteur des Activateurs du Plasminogène de type 1 (PAI-1) pourrait participer à ce phénomène, du fait de l’état d’hypofibrinolyse qu’il entraîne. Le PAI-1 est produit par le tissu adipeux, en particulier par le tissu adipeux viscéral dont la quantité est augmentée au cours du syndrome métabolique. Cependant les mécanismes d’augmentation de la synthèse du PAI-1 au cours de l’obésité restent à élucider. La synthèse du PAI-1 étant essentiellement induite, l’augmentation de la synthèse de PAI-1 observée au cours du syndrome métabolique pourrait être le résultat de la surexpression d’un ou plusieurs inducteurs. Nous nous sommes intéressés au rôle des glucocorticoïdes et en particulier à la régulation exercée par la 11beta hydroxystéroïde déshydrogénase de type 1 (11-βHSD-1) sur la synthèse du PAI-1 au sein du tissu adipeux. Nous avons mis en évidence une évolution parallèle des niveaux d’ARNm du PAI-1 et de la 11-βHSD-1 ainsi qu’une contribution de cette enzyme dans la sécrétion de PAI-1 par le tissu adipeux ex vivo. Nous avons aussi étudié l’influence des PPARα sur la synthèse de PAI-1, en utilisant un modèle de souris déficientes en PPARα. Nous avons pu établir que les PPARα avaient une influence sur la synthèse de PAI-1, sans pouvoir préciser si cet effet est direct ou indirect via une modulation de l’obésité ou de la résistance à l’insuline. Nous avons testé un inhibiteur synthétique du PAI-1, le tiplaxtinine, in vitro sur la différenciation d’adipocytes humains, et in vivo chez des souris soumises à un régime riche en lipides. L’inhibiteur diminue la différenciation adipocytaire in vitro et tend à améliorer légèrement la sensibilité à l’insuline des souris soumises à une obésité nutritionnelle. Nos résultats sont en faveur d’un rôle du PAI-1 dans les complications inhérentes au syndrome métabolique. Bien que le tiplaxtinine n’ait apparemment pas de spécificité confirmée envers le PAI-1, les résultats obtenus laissent néanmoins envisager des perspectives prometteuses concernant l’utilisation de ce type d’inhibiteur en thérapeutique.

  • Titre traduit

    Regulation and role of PAI-1 during obesity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (78-[24] f.)
  • Annexes : Bibliogr., 240 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007/AIX2/0703Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7282

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006AIX20703
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.