Mémoires, industrialisation, conflits : la construction des représentations sociales et culturelles dans les années 1968 en Bretagne au filtre de cinq conflits sociaux (1966-1981)

par Vincent Porhel

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jacqueline Sainclivier.

Soutenue en 2005

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Les années 68 en Bretagne sont, comme partout en France et dans le monde, une période de profondes transformations culturelles et sociales. Ces années de contestation sont jalonnées de conflits usiniers qui mettent en évidence, de 1966 à 1981, de nouvelles aspirations, tant individuelles que collectives, sur fond de mutations laborieuses d’une industrialisation régionale. Des aspirations qui sont portées par des acteurs locaux et régionaux, loin d’une agitation parisienne qui monopolise les commémorations postérieures. Le recours à la mémoire des témoins, par le biais des sources orales, permet ainsi de suivre les représentations des acteurs de ces transformations au fil de cinq conflits usiniers : les Forges d’Hennebont (1966), la CSF-Thomson à Brest (1963-1972), le Joint Français à Saint Brieuc (1972), les abattoirs Doux à Pédernec (1973-1974) et le conflit antinucléaire de Plogoff (1974-1980). Le déroulement de ces conflits, marqués notamment par la prégnance du soutien dans les mémoires et des discours qui l’accompagne, mettent en évidence, dans le détail des luttes menées, les mutations des représentations sociales et culturelles en Bretagne dans les années 1968. Celles-ci s’expriment tout au long de la période par la fortune de l’idée autogestionnaire, par l’affirmation timide d’une identité de genre, par la remise en cause durable des autorités morales traditionnelles et par la redécouverte d’une identité régionale renouvelée.

  • Titre traduit

    Memories, industrialization, conflicts : the construction of the social and cultural representations in the years 1968 in Brittany by the filter of five social conflicts


  • Résumé

    Years 68 in Brittany are, like everywhere in France and in the world, one period of deep cultural and social transformations. These years of protest were punctuated by factory conflicts which showed, from 1966 to 1981, of new individuals aspirations as well as collective in the context of a complex mutation of the regional industrialization. These aspirations were supported and spread by local and regional protagonists, far from a Parisian unrest which monopolised later commemoration. The use of witness memories, through oral sources, allowed to follow the protagonist's representations of these transformations, based on five factory conflicts : the Hennebont's aciery (1966), the CSF-Thomson in Brest, the "Joint français" in Saint Brieuc (1972), the slaughterhouse Doux to Pedernec (1973-1974) and the antinuclear conflict to Plogoff (1974-1980). The course of the conflicts, which is marked in particular by the importance in the memories of the popular support and the speeches which accompanies it, emphasize thus, in the detail of the carried out fights, the changes of the social and cultural representations in Brittany during the years 1968. These new representations are expressed throughout the period by the success of the self-management idea, by the timid assertion of an identity of gender, by a call into question of moral authorities traditional and by the rediscovery fo a new regional identity.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Ouvriers bretons : conflits d'usines, conflits identitaires en Bretagne dans les années 1968


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Ouvriers bretons : conflits d'usines, conflits identitaires en Bretagne dans les années 1968

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (586-422 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le juryThèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. p. 481-499. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 15165 (2)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 15165 (1)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Ouvriers bretons : conflits d'usines, conflits identitaires en Bretagne dans les années 1968
  • Dans la collection : Histoire
  • Détails : 1 vol. (325 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-0561-2
  • Annexes : Bibliographie p. 309-321. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Ouvriers bretons : conflits d'usines, conflits identitaires en Bretagne dans les années 1968
  • Dans la collection : Histoire
  • Détails : 1 vol. (325 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-0561-2
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.