Dynamique de la représentation sociale d'un risque collectif et engagement dans les conduites de réduction du risque : le rôle des pratiques, de l'implication et de la sociabilité

par Andreea Gruev-Vintila

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Michel-Louis Rouquette.

Soutenue en 2005

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les individus qui ont l'expérience du séisme élaborent une représentation sociale du risque plus structurée et plus fonctionnelle et ils expriment d'avantage d'émotions. Cette représentation permet de reconnaître et d'utiliser une information plus diversifiée notamment à finalité pratique (conduites collectives de réduction du risque). C'est aussi le cas des participants fortement impliqués par le risque sismique. Toutefois, les effets de l'implication personelle sont conditionnés par l'existence de pratiques de référence relatives au risque. Enfin, les individus qui s'engagent le plus dans les conduites collectives de réduction du risque sont ceux qui ont le sentiment d'avoir une prise sur lui et qui sont adhérents d'associations. Telles sont les conclusions de cette recherche expérimentale conduite dans la perspective structurale des représentations sociales, qui retrace des processus psychosociaux généraux dans un cas spécifique de risque collectif. Au plan théorique, elle montre les effets des pratiques et de l'implication sur la dynamique des représentations sociales. Au plan pratique, elle préconise des stratégies destinées à favoriser l'engagement du public dans les conduites de réduction du risque.


  • Résumé

    Individuals who experienced earthquake build a more functional social representation of risk, and exhibit more negative emotions. This representation is more structured and enables higher recognition and use of a more diversified risk-related information especially for practical purposes (risk mitigation collective behaviour). Pending on risk-related practices, the same structural effects were found in individuals who are highly concerned with seismic risk (high personal implication). Furthermore, individuals who are the most likely to engage in collective risk mitigation behaviour are those who feel having a higher capacity to act towards risk and who are already members of associations. This research is based on experimental studies that were conducted within the structural approach to soacial representations. It identified general psychosocial processes in a specific case of collective risk. On a theoretical level, this research shows the effects of prior risk-related experience and of on the dynamics of social representations of risk. On a practical level, it recommends several strategies to encourage public engagement in risk mitigation behaviour.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (318 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-236

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Cité - BU Henri-Piéron. Direction générale déléguée aux bibliothèques et musées. Bibliothèque universitaire de psychologie Henri-Piéron.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8953
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.