Les compositeurs et l'art radiophonique

par Andréa Cohen

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Jean-Yves Bosseur.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'étude traite de la relation des compositeurs à l'art radiophonique. Elle se limite à ceux qui, consciemment et volontairement, ont créé des œuvres pour ce médium. Dans leur confrontation fructueuse avec la radio, ils l'approchent d'une manière singulière où leur relation au sonore joue un rôle de premier plan. Dès lors, leur position permet de cerner un des points essentiels de la réflexion : l'art radiophonique est-il un art acoustique autonome ou un " genre " musical ? Question qui reste ouverte : chaque œuvre apporte elle-même sa propre réponse. Dans un premier temps, une présentation historique détaille les différentes positions esthétiques et les productions entre les années 1920 et 1990. L'œuvre radiophonique est ensuite étudiée comme un objet esthétique soumis aux conditions de production, de diffusion et d'écoute. Les compositeurs y développent des stratégies diversifiées comme le montrent les analyses proposées : elles révèlent la richesse et l'originalité des procédés compositionnels. La dernière partie, notre pièce Sports et divertissements d'Erik Satie, ne vise plus seulement à une réflexion théorique, mais aussi à une interprétation personnelle des potentialités créatives du médium.

  • Titre traduit

    The composers and the radio art


  • Résumé

    This theses examines the relations hip of composer to radio art. It focuses on composers who made deliberate and conscious choice to create works specifically intended for the radio and on tehir individuel approach of the medium of radio. In our work, an essential question will arise: should this radiophonic work be considered as an independent sound art, a form of its own, or should it be considered as another musical genre ? As we shall see, the answer is complex, and depends upon the characteristics of each individual work. The first section of this work consists of a detailed historical presentation of productions between 1920 and 1990 and of the related aesthetic viewpoints developed in that period. There follows a study of specific radio works as works of art which were created in specific conditions of radio production, broadcasting and listening. The analysis of these works reveals the richness and originality of compositional procedures developed by each composer. The final section consists of our radio composition Sports et divertissements d'Erik Satie, which expands our study beyond theoretical considerations into a more subjective exploration of the medium of radio.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (638 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6314

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9181
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.