Déterminisme de la respiration de l'écosystème dans l'étude du bilan de carbone d'une hêtraie de plaine

par Jérôme Ngao

Thèse de doctorat en Biologie végétale et forestière

Sous la direction de André Granier.

Soutenue en 2005

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est de séparer les composantes de la respiration de l'écosystème (RECO) et d'en dégager les facteurs majeurs influençant sa variabilité dans deux hêtraies. La respiration du sol (RS) et ses composantes autotrophe et hétérotrophe représentent la majeure part de RECO. Le flux de CO2 issu de la décomposition des débris ligneux et celui issu de la décomposition de la litière participe également de façon significative à RECO. Nos résultats confirment l'influence prédominante de la température et de l'humidité du sol dans la variabilité temporelle des différents flux de CO2, mais laissent une grande part de la variabilité (notamment spatiale) à d'autres facteurs. La variabilité spatiale de RS est corrélée avec la densité apparente et le rapport C/N du sol superficiel. Les paramètres du peuplement (surface terrière, densité, surface foliaire) et la biomasse racinaire n'expliquent apparemment pas cette variabilité. Ces approches permettent de mieux cerner la variabilité de RECO et ses composantes. Les limites et incertitudes des méthodes employées sont discutées.

  • Titre traduit

    Determinism of ecosystem respiration for studying carbon balance of a beech stand


  • Résumé

    The aim of this thesis was to separate the components of ecosystem respiration (RECO) and to identify the main factors driving its variability. Soil respiration (RS) and its autotrophic and heterotrophic component was the main part of RECO. CO2 efflux from woody debris and leaf litter decomposition also participated significantly to RECO. Our results confirmed the predominant influence of soil temperature and water content on temporal variability of CO2 efflux. But they also showed that several other factors could influence variability (in particular spatial variability). The spatial variability of RS was related to bulk density and C/N ratio of superficial soil layer. Stand parameters (basal area, density, leaf area index) and root biomass did not explain this variability. These approaches allowed highlighting variability of RECO and its components. Limits and uncertainties of our methods are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2005 150

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005NAN10150
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.