Variabilité génétique de l'enveloppe du virus de l'hépatite C de génotype 1b en relation avec la réponse au traitement antiviral : étude du polymorphisme des régions HVR1 et PePHD

par Catherine Gaudy-Graffin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Alain Goudeau.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    L'implication de la variabilité génétique du virus de l'hépatite C dans la résistance au traitement est encore mal connue. Deux régions du gène de l'enveloppe ont été explorées : la région hypervariable (HVR1) et le domaine PePHD. Nous avons exploré la diversité de HVR1 chez 15 patients infectés par un VHC de génotype 1b. Après analyse de 150 domaines pré-thérapeutiques de HVR1, aucune mutation de HVR1 ne paraît associée à la résistance ou à la sensibilité au traitement. Les domaines HVR1 issus des patients répondeurs ne présentent pas de trou antigénique régulièrement marqué aux positions 16 et 17, comme le montrent ceux issus des patients non répondeurs. L'implication de PePHD dans la résistance au traitement a été testée. Les résultats du séquençage, réalisé chez 25 patients, montrent une conservation du motif quel que soit le type de réponse, indiquant que le séquençage de PePHD n'est pas informatif pour prédire le type de réponse chez les patients infectés un VHC de génotype 1b.

  • Titre traduit

    Analysis of hepatis C virus


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The heterogeneite of hypervariable region 1 (HVR1), located in the E2 envelope, may be involved in resistance to IFN treatment. We investigated whether peculiar HVR1 domain profiles before treatment were associated with sensitivity or resistance to treatment. Fifteen patients infected with HCV-1b and treated with IFN +/- ribavirin were selected : ten responders (R1/R2) and five non-responders (NR). HVR1 sequences of 150 naturally occuring variants present in the sera previos therapy, were compared in correlation to treatment outcome. Antigenic prediction for HVR1 domains showed that NR variants had a constant no antigenic segment that was not found in variants from the R groups. Variability of PePHD domain, was explored in 25 HCV-1b-infected patients. The PePHD was conserved in resistant and susceptible genotype 1b strains. PePHD sequence cannot be used to predict reliably the outcome of treatment in HCV-1b-infected patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 109-[36] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 88-108

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Médecine Emile-Aron.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SV 2004 2
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Médecine Emile-Aron.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T SV 2004 2 (2e ex)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOUR3302
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.