Écriture monumentale, écriture publique et écriture personnelle : perceptions, lectures et utilisations des inscriptions dans la communication médiévale (Ouest de la France, XIIIe-XIVe siècle)

par Vincent Debiais

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Martin Aurell.

Soutenue en 2004

à Poitiers , en partenariat avec Université de Poitiers. UFR de sciences humaines et arts (autre partenaire) et de Centre d'études supérieures de civilisation médiévale (Poitiers) (autre partenaire) .


  • Résumé

    En tant que moyen de communication, l'inscription médiévale prend place dans un ensemble de relations humaines, définissant les conditions de la transmission de l'information (émetteur, public, lecteur). À travers un corpus de plus de 1200 textes, les recherches présentées dans cette thèse orientent le lecteur vers de nouvelles pistes pour interroger l'inscription grâce à une démarche sémiotique, faisant de l'épigraphe un système complexe de signes de différente nature. Repensant les conditions de perception et de lecture, on aborde par la suite la problématique de la lecture et ses spécificités épigraphiques, pour finalement se concentrer sur les diverses utilisations de l'inscription dans la communication médiévale. Celles-ci sont centrées autour de trois notions fortes de la culture du Moyen Âge : la mémoire, le monument et l'ordre. Cette thèse propose donc une démarche originale pour déceler l'importance fondamentale de l'épigraphe dans la communication publicitaire.

  • Titre traduit

    Monumental writing, public writing and personal writing : perceptions, readings and uses of the inscriptions in the medieval communication (France of west - XIIIth-XIVth s.)


  • Résumé

    As a mean of communication, medieval inscriptions take seat in a whole of human relations, defining the conditions of the transmission of information (transmitter, public, reader). Through a corpus of more than 1200 texts, the research, which is presented in this thesis, directs the reader towards new tracks to question the inscription thanks to a semiotic step, making epigraph a complex system of signs of different nature. Reconsidering the conditions of perception and reading, one approaches thereafter the problems of the reading and its epigraphic specificities, for finally concentrating on the various uses of the inscription in the medieval communication. Those are centered around three important notions of the medieval culture : memory, monument and order. This thesis proposes an original step to detect the fundamental importance of the epigraph in the advertising communication.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Brepols à Turnhout

Messages de pierre : la lecture des inscriptions dans la communication médiévale, XIIIe-XIVe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (603-157 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. f. 572-599.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-2004-16 (B)
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque Michel Foucault.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Brepols à Turnhout

Informations

  • Sous le titre : Messages de pierre : la lecture des inscriptions dans la communication médiévale, XIIIe-XIVe siècle
  • Dans la collection : Culture et société médiévales , 17
  • Détails : 1 vol. (VIII-422 p.)
  • ISBN : 978-2-503-53123-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 395-410. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.